Plus de 2 % de parts de marché pour Linux en mode desktop

LogicielsOpen SourceOSPoste de travail
20 4 Donnez votre avis

Frémissement pour Linux dans le monde desktop, avec des parts de marché en progression, quoiqu’encore très faibles.

Les OS basés sur un noyau Linux sont aujourd’hui les plus utilisés dans de nombreux secteurs : ultra dominants grâce à Android dans le monde mobile, ils sont aussi prépondérants dans l’électronique embarquée, les supercalculateurs et les serveurs web. Un seul secteur résiste encore et toujours à l’envahisseur Linux : le monde desktop.

Les statistiques de divers acteurs tendent toutefois à montrer un frémissement dans ce secteur. W3Counter estime ainsi que Linux s’accapare 2,48 % de parts de marché, soit presque autant que Windows XP (2,83 %). Des parts de marché non négligeables faces à OS X (3,82 %).

Au moins 2 % de parts de marché

Plus conservateur, NetMarketShare évalue les parts de marché de Linux à 2,02 %, loin derrière OS X (8,19 %) et Windows (89,79 %). La progression est toutefois nette. Doit-on y voir l’effet de grands déploiements (les OS de type Linux sont très populaires chez les grands comptes et administrations), la montée de Chrome OS (un système basé sur un noyau Linux) ou le contrecoup du ras le bol lié à Windows 10 ?

Une chose est certaine, les développeurs ont clairement fait leur choix. Au cours du mois de mai, 5,6 % des webmasters étaient des utilisateurs de Linux, selon W3Schools, alors que les parts de marché d’OS X se fixaient à 10,2 %. UNIX a le vent en poupe chez les créateurs de sites web.

À lire aussi :
Jim Whitehurst, Red Hat : « Linux a gagné »
Un tiers des machines virtuelles d’Azure fonctionnent sous Linux
Red Hat Enterprise Linux 7.3 mettra l’accent sur l’interopérabilité


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur