Télégrammes : Facebook débauche chez Google, Un hackathon pour l’ANFR, Linkedin soigne Hadoop et Spark, Projet de loi sur le chiffrement aux US publiée

4GAppsBases de donnéesBig DataData & StockageDatavizLogicielsMobilitéOpen SourceSécurité
3 4 Donnez votre avis

En attendant le show télévisuel du Président de la République, il est temps de retrouver les télégrammes du soir.

  • Facebook débauche chez Google. La firme de Menlo Park a recruté Regina Dugan. Ancienne chef de la DARPA, elle s’occupait jusqu’alors du groupe Advanced Technology And Product de Google en charge de projets tels que le mapping 3D, les smartphones modulaires avec le projet ARA ou encore les objets connectés comme l’initiative Jacquard. Au sein de Facebook, la nouvelle recrue va s’occuper d’un groupe baptisé Building 8, doté d’une centaine de millions de dollars comme budget pour réaliser de nouveaux produits. Elle n’a pas été très diserte sur les objectifs de cette structure en évoquant simplement, le développement de nouveaux matériels qui tireraient parti de l’expertise technique de Facebook.
  • L’ANFR se lance dans le hackathon. L’Agence nationale des fréquences annonce la tenue les 28 et 29 mai prochains de « Frhack ! », une séance de travail avec des spécialistes de la donnée, des développeurs, des graphistes, des architectes, des cartographes, etc. Dans le cadre de cette initiative, elle va mettre à disposition de ces personnes des jeux de données comme les mesures de champs électromagnétiques, les stations radioélectriques (téléphonie, 3G, 4G, TNT) et les servitudes radioélectriques (zones protégées pour éviter les brouillages). La mission des participants est simple : concevoir de nouvelles applications associées aux fréquences et au service des citoyens. L’ANFR donne quelques pistes, outils de visualisation des ondes, mesure des niveaux de champs en crowdsourcing, guide de randonnées en zone blanches…
  • Linkedin au chevet de Spark et Hadoop avec Dr Elephant. Le réseau social professionnel a mis en Open Source un outil de monitoring et de paramétrage qui aide les utilisateurs de Hadoop ou de Spark à analyser, comprendre et améliorer les performances de leur flux. Dr Elephant propose plusieurs métriques et rapports pour cela. Linkedin sait de quoi il parle, car la société gère chaque jour 100 000 process Hadoop et Spark. Akshay Rai, ingénieur chez Linkedin a indiqué sur un blog que « chez Linkedin, Dr Elephant est populaire, car les utilisateurs aiment sa simplicité. Comme les docteurs, il résout 80% des problèmes à partir d’un simple diagnostic ».
  • Le projet de loi sur le chiffrement aux Etats-Unis a été publié. Deux sénateurs, Richard Burr and Dianne Feinstein, ont rendu public, le texte baptisé, Compliance with Court Orders Act of 2016. La semaine dernière, une pré-version de ce texte avait circulé sur le web. La version officielle obligerait donc bien les entreprises à aider les forces de l’ordre dans leur tentative de déchiffrement de données ou de déblocage de terminaux. Un débat né avec l’affaire FBI contre Apple où la firme de Cupertino n’avait pas coopéré avec l’agence fédérale malgré une décision de justice. Comme on pouvait s’y attendre à peine le texte publié que les acteurs de la Silicon Valley l’ont dénoncé et vont tout faire pour s’y opposer. Ils pourront compter sur le soutien de Barack Obama qui s’est déjà déclaré contre ce texte.

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur