Télégrammes : Tim Cook et Eric Schmidt sous la douche, Sungard racheté, Pure Storage en Bourse, Apple Pay

Data & StockageLogicielsMobilitéRégulationsSmartphonesStockage
2 7 Donnez votre avis

L’été sera chaud dans les T-shirts dans les maillots… Raison pour laquelle Tim Cook (Apple) et Eric Schmidt (Google) s’intéressent… aux pommeaux de douche. Rafraichissant comme nos télégrammes du soir.

  • Tim Cook et Eric Schmidt amoureux… d’un pommeau de douche. Selon le New York Times, Tim Cook, CEO d’Apple, et Eric Schmidt, président du conseil d’administration de Google, ou plus exactement d’Alphabet désormais, ont investi à titres personnels dans Nebia, une start-up qui développe… un pommeau de douche. Ce dernier aurait la particularité d’économiser jusqu’à 70% de l’eau utilisée à l’occasion d’une séance de nettoyage habituelle. L’appareil s’appuie sur un système de buses qui émet de fines gouttelettes à la manière d’un vaporisateur. Des prototypes de cette « douche à embruns » ont déjà été déployés sur les campus d’Apple, de Google, à l’université de Stanford ainsi que dans des salles de sport. Nebia a lancé un appel à investissement sur le site de financement participatif Kickstarter.
  • Sungard racheté 9,1 Md$ par FIS. Le numéro un des logiciels financiers, Fidelity National Information Services (FIS) met la main sur son rival immédiat, Sungard, qui appartenait à des fonds d’investissement depuis sa sortie de la bourse de New York en 2005 (pour la bagatelle de 11,4 Md$ réunis par sept fonds). La fusion des deux éditeurs américains va donner naissance à un groupe de 55 000 salariés réalisant plus de 9 Md$ de chiffre d’affaires annuel. Né en 1983 d’une spin-off de Sun Oil Company, Sungard a grandi par acquisitions (150 en 20 ans) et s’est spécialisé dans les logiciels destinés aux institutions financières, à l’éducation et au secteur public. En France, la société a réalisé un chiffre d’affaires d’environ 92 millions d’euros en 2014, en recul de 18 %. Sungard Availability Services, activité née autour des besoins de continuité de services des institutions financières, ne fait plus partie du groupe depuis 2014 : la société n’est donc pas concernée par la fusion. Ces derniers jours, plusieurs  opérations majeures de fusion-acquisition se sont débouclées : rachat de Merge Healthcare, société spécialisée dans l’imagerie médicale, par IBM pour 1 Md$ ; acquisition de GT Nexus par Infor (675 M$) ; vente de Veritas à des fonds (pour 8 Md$). La reprise de Sungard était attendue, le groupe ayant annoncé sa volonté de trouver un repreneur ou de revenir en bourse.
  • Pure Storage bientôt en bourse. Spécialiste du stockage flash, Pure Storage vient de déposer à la SEC (Securities and Exchange Commission, gendarme des marchés financiers aux États-Unis) le document préliminaire à son entrée en bourse. La société espère lever 300 M$ dans cette opération. Si le formulaire de la SEC ne précise pas quel marché va privilégier la start-up (Nyse ou Nasdaq), il permet de mesurer l’activité réelle de la société. Pure Storage a réalisé un chiffre d’affaires de 174 M$ sur sa dernière année fiscale (conclue le 31 janvier)… mais pour une perte totalisant 183 M$ ! Au premier trimestre 2015, Pure Storage a connu une croissance de 201 % (à 74 M$), mais les pertes restent conséquentes (49 M$). La société, qui compte plus de 1 100 employés, contre 800 six mois plus tôt… et 350 début 2014, a donc besoin d’argent frais, même après sa levée de fonds record de 225 M$ datant du printemps 2014.
  • Les utilisateurs d’Apple Pay satisfaits. 98% des utilisateurs d’Apple Pay seraient satisfaits du service pour les paiements en magasin à l’aide d’un iPhone 6 et 6 Plus, et 93% pour les achats par applications, rapporte le cabinet Auriemma Consulting Group. Sur les 500 utilisateurs interrogés aux Etats-Unis en juin dernier, 42% utilisent leur smartphone pour payer leurs achats, 16% ont l’intention de le faire et 41% y restent réfractaires. 67% de ceux qui ont acheté leur iPhone dans un Apple Store utilisent l’application de paiement sans contact contre seulement 29% pour ceux qui ont acquis leur terminal chez un autre détaillant. En moyenne, les utilisateurs du service d’Apple effectuent 2,6 achats par semaine avec leur iPhone dans un magasin (et 2,3 depuis une application). Lancé en octobre 2014 sur le seul territoire américain à ce jour, Apple Pay est utilisé par quelque 42% des possesseurs d’iPhone 6/6 Plus. L’usage du service a donc progressé mécaniquement avec la hausse des ventes du dernier smartphone de la marque à la pomme.
Crédit Photo : Juefraphoto-Shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur