Telegr@mmes : Java et Yahoo, Temps Facebook, Google Datacenter, USA/Chine

AppsCloudDatacentersMobilitéNavigateursPoste de travailRégulationsSurveillance
1 5 Donnez votre avis

Bloqué par un taxi ou à la recherche d’une voiture Uber, prenez quelques instants pour lire les télégrammes du soir.

  • Yahoo et Oracle se sont mis d’accord pour que le moteur de recherche de Yahoo soit proposé par défaut lors de la prochaine mise à jour de Java pendant les 3 prochaines années. Cette « promotion » un peu forcée sera effective sur Chrome et Internet Explorer. Ce qui représente des millions de PC. Les utilisateurs pourront néanmoins désactiver cette option lors de la mise à jour. C’est Marissa Mayer, CEO de Yahoo, qui a fait cette annonce à l’occasion de la réunion annuelle des actionnaires. En décembre dernier, Yahoo avait remplacé Google dans Firefox de Mozilla. Idem pour Apple qui devrait privilégier ce moteur de recherche à la fin du contrat qui le lie à Google sur Safari.
  • Une étude la société Verto Analytics s’est penchée sur le temps passé par les américains sur les applications mobiles. A eux seuls, Facebook et Google totalisent respectivement 222 et 228 millions d’utilisateurs. Cependant, c’est l’application du réseau social qui monopolise l’attention des américains avec 14 heures par mois. Pour comparaison, celle de Google totalise moins de 4 heures d’attention par mois. Il faut se tourner vers WhatsApp pour approcher les 8 heures.Facebook mobile attention
  • Google va investir 600 millions de dollars dans la construction d’un datacenter dans l’Etat de l’Alabama. La firme a cependant choisi un emplacement un peu particulier, la centrale à charbon de Widows Creek, située à Jackson County et qui devait fermer. Pour autant pas question pour la firme de Mountain View de continuer à polluer en utilisant le charbon, une reconversion vers les énergies renouvelables est prévue. La taille du datacenter sera de 1400 m² et devrait servir pour les différents services web comme Gmail, YouTube, ainsi que le moteur de recherche. Une centaine d’emplois est à la clé.
  • Les américains et les chinois seraient-ils sur la voie d’une certaine pacification dans leur relation sur le cyberespace. Réunis pendant 3 jours, les deux puissances ont pu se parler à bâtons rompus sur le piratage des uns et des autres. Le récent vol de données d’OPM, les sanctions contre les équipementiers américains, les sujets n’ont pas manqué et « les discussions ont été franches » précise le Secrétaire d’Etat, John Kerry. Sans nier les difficultés de négociation, la Chine et les Etats-Unis ont appelé à la création d’un code de bonne conduite dans le cyberespace.

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur