Fleur Pellerin

Très haut débit : Fleur Pellerin évoque un plan Delta Fibre

Dans le cadre du colloque de l’Avicca, le gouvernement a rappelé sa priorité à la fibre pour la montée des débits en France.

L’Avicca (Association des villes et collectivités pour les communications électroniques et l’audiovisuel) tenait son colloque « Territoires et réseaux d’initiative publique » les 18 et 19 octobre dernier. L’occasion d’entendre une nouvelle fois la voix du gouvernement sur les questions propres au très haut débit en France.

La ministre en charge du Numérique, Fleur Pellerin, a notamment annoncé un plan « Delta Fibre » (en référence au plan Delta LP visant à accélérer le déploiement des lignes téléphoniques dans les années 70 pour combler le retard français). Delta Fibre entend donc accélérer le déploiement des réseaux optiques très haut débit sur le territoire.

La délicate question du financement

Pour y parvenir, la ministre a annoncé la mise en place d’une nouvelle équipe « commando » chargée de préciser les paramètres techniques et financiers du déploiement. Fleur Pellerin a reconnu que la question du financement serait « difficile dans le contexte budgétaire et financier actuel ».

Dans ce cadre, Yves Rome, président de l’Avicca, a rappelé la nécessité de réunir État, collectivités et opérateurs pour élaborer ensemble les réponses au problème du financement du nouveau réseau de communication. Et invite à mettre en œuvre la transition rapide du cuivre vers la fibre.

C’est pourquoi l’équipe gouvernementale en question s’appuiera notamment sur l’expérimentation de Palaiseau visant à abandonner le cuivre au profit de la fibre d’ici fin 2014. À noter que l’expérimentation sera techniquement assurée par Orange.

Un monopole qui inquiète les opérateurs de réseaux d’initiatives publiques (RIP) pour couvrir les zones moyennement et peu denses. Altitude Infrastructure, Axione et Covage estiment que « cette expérimentation doit être un lieu d’élaboration collective des règles garantissant le déploiement d’un FTTH mutualisé, accessible et ouvert partout en France ».

La fermeture du cuivre

Pour ces opérateurs, il serait donc logique que l’Arcep (Autorité de régulation des communications électroniques et des postes) supervise les travaux afin d’assurer le partage de l’information entre les acteurs et prennent en compte les besoins des RIP. Ils demandent également à être associés à tout groupe de travail qui pourrait être mis en place sur la question de la fermeture du cuivre.

Fleur Pellerin a donc confirmé que la priorité du gouvernement était le déploiement de la fibre optique, rappelant le caractère durable de cette technologie face à la montée des débits cuivre qui n’apportent qu’une réponse partielle et temporaire. « La fibre pour tous doit être la règle et le mix technologique l’exception », a déclaré la ministre.

L’alternative VDSL2

Ce qui n’empêche pas nombre d’acteurs de miser sur le VDSL2 dont les tests commencent tout juste. Après Orange et OVH, l’opérateur Nerim a ainsi annoncé être prêt à déployer cette technologie de très haut débit sur ligne téléphonique (jusqu’à 100 Mbit/s en réception) sur son réseau dégroupé (Paris et une partie des Hauts-de-Seine). Tout en en rappelant les limites propres aux normes xDSL, à savoir que la puissance du signal se réduit avec la distance (et reste sensible aux effets de parasitage).

Ainsi, au-delà de 1,4 km du DSLAM les performances du VDSL2 rejoignent celles de l’ADSL2+ (au mieux 20 Mbit/s). À 900 mètres du central téléphonique, le VDSL2 livre du 40 Mbit/s en réception et 7 Mbit/s en émission. Sachant que seuls 10 % des foyers français sont située à moins d’un kilomètre des DSLAM des opérateurs, le VDSL2 n’intéressera qu’un nombre restreint d’utilisateurs.

De plus, les premiers déploiements ne sont pas attendus avant un an, si la technologie obtient l’aval de l’Arcep, selon Nerim qui participe au « comité d’expert boucle locale cuivre » supervisé par le régulateur. Le VDSL2 s’inscrit donc, au mieux, comme une alternative d’amélioration en attendant la fibre optique.

De son côté, le gouvernement devrait présenter sa feuille de route fibre optique en novembre prochain pour une mise en œuvre programmée en février 2013.


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – Le vocabulaire des télécoms

Cloud : Accélérateur de Business

Tout savoir sur les atouts Cloud pour la DSI !
Accédez au site Cloud : Accélérateur de Business et découvrez les dossiers et articles dédiés au Cloud, visualisez les vidéos interviews et témoignages clients et téléchargez gratuitement les études et livres blancs.

Derniers commentaires




0 replies to Très haut débit : Fleur Pellerin évoque un plan Delta Fibre

Laisser un commentaire

  • Les champs obligatoires sont indiqués avec *,
    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

X
Connexion S'enregistrer

Connectez-vous pour accéder à tout notre contenu.
Si vous n'avez pas encore de compte,
S'enregistrer GRATUITEMENT

perdu ?
Connexion S'enregistrer

Enregistrez-vous gratuitement pour avoir un accès illimité à tout notre contenu.

Vérifiez votre email

Merci de votre enregistrement. Nous venons de vous envoyer un email contenant un lien pour confirmer votre adresse.
(si vous ne recevez pas l'email dans quelques minutes, vérifiez votre boîte spam).

Oh, vous avez perdu votre mot de passe ?

Pour recevoir votre mot de passe, entrez l'adresse email utilisée pour vous inscrire.

Ou essayer de vous connecter à nouveau.