Windows 10 : Microsoft s’attaque maintenant aux entreprises

OSPoste de travail
1 14 Donnez votre avis

Microsoft vient de lancer le site Ready for Windows pour inviter les entreprises à basculer vers Windows 10 avant l’échéance de la mise à jour gratuite.

A l’approche, le 29 juillet prochain, de la fin de la mise à jour « gratuite » vers Windows 10 pour les utilisateurs sous Windows 7 et 8.1, Microsoft accentue sa pression pour convaincre les nombreux derniers indécis à adopter son nouveau système d’exploitation. Mais cette fois, l’éditeur de Redmond s’adresse aux professionnels.

Liste de solutions compatibles

Microsoft vient ainsi de lancer le site Ready for Windows. Pour convaincre petites entreprises, PME et autres organisations du monde de l’éducation de basculer, l’éditeur reprend les arguments adressés au grand public. A savoir que « avec des millions de personnes qui utilisent déjà Windows 10, c’est la version de Windows la plus rapidement adoptée jusqu’à présent ». Et d’inviter les utilisateurs professionnels à « mettre à niveau avec confiance en sachant que les solutions sur lesquelles vous travaillez sont aujourd’hui prêtes pour Windows ».

Concrètement, le site vise à aider les entreprises à déterminer si la mise à jour vers Windows 10 est possible, auquel cas le basculement leur serait forcément profitable selon Microsoft. Pour répondre à ces interrogations, l’éditeur liste ses partenaires dont les solutions sont aujourd’hui certifiées pour le nouvel OS. Si l’on retrouve des noms mondialement connus comme Salesforce, Blackberry, TeamViewer, Autodesk, Sage ou Citrix, nombre de partenaires répertoriés sont des éditeurs plus confidentiels. L’outil de Microsoft permet de faire ses recherches par listes thématiques ou en saisie textuelle. Dans tous les cas, la liste est probablement loin d’être exhaustive (nous avons compté 140 partenaires environ) et la meilleure assurance de compatibilité pour une entreprise, même de taille restreinte, est qu’elle effectue ses propres tests.

Rassurer les clients

Au final, la démarche de Redmond vise à rassurer ses clients pour les inviter à passer rapidement sous Windows 10 et profiter de la gratuité de la mise à jour. Notons néanmoins que, au-delà des versions Familial et Profesional de l’OS, les éditions Entreprise et Windows RT ne peuvent bénéficier de la mise à niveau gratuite. Les professionnels qui laisseront passer l’échéance du 29 juillet devront, en théorie, s’acquitter de 279 euros pour disposer de la version Pro de Windows 10.

Rappelons que Microsoft ambitionne d’installer Windows 10 sur 1 milliard d’appareils d’ici fin 2018, PC mais aussi terminaux mobiles et Xbox. Le mois dernier, Redmond annonçait que son OS était installé sur 300 millions de PC. Et sa part de marché aux Etats-Unis vient de dépasser celle de Windows 7.


Lire également
Une pétition contre les migrations forcées vers Windows 10
Migration forcée vers Windows 10 : une fausse alerte (enfin presque)
La Chine voit rouge sur la migration forcée de Windows 10

Crédit Photo : T.Dallas-Shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur