Le .eu en route vers les 4 millions d’enregistrements

Régulations

Le registre Eurid fait état d’une croissance stable du nom de domaine Internet européen, le .eu, en 2012 et d’un taux de renouvellement de 80 %.

En 7e position du Top 20 des noms de domaine géographiques de premier niveau, le .eu a terminé l’année 2012 avec 3,7 millions d’enregistrements, soit une hausse de 5,4 % sur un an, selon le rapport du registre Eurid.

Cette croissance annuelle stable ainsi que les renouvellements de l’extension Internet européenne (80 % des .eu ont été renouvelés l’an dernier) satisfont l’organisation à but non lucratif.

Un résultat remarquable

« J’estime qu’un taux de croissance comparable à celui de 2011 (5,5 %) est un résultat remarquable, surtout dans le contexte actuel de crise économique mondiale », a commenté le directeur général d’Eurid, Marc Van Wesemael.

Les enregistrements ont augmenté dans 22 des 27 États membres de l’UE, mais la demande varie grandement d’un marché à l’autre. Ainsi, dix pays* représentent 89,2 % de tous les .eu enregistrés, parmi lesquels : l’Allemagne, avec plus d’un million de .eu, les Pays-Bas (plus de 450.000), le Royaume-Uni et la France (plus de 300.000 chacun).

Sur le seul quatrième trimestre 2012, 230.752 nouveaux enregistrements de .eu ont été effectués, dont 7184 (3,2 %) enregistrements pour deux ans ou plus. Si cette proportion reste faible, les enregistrements pluriannuels de .eu ont tout de même augmenté de 46 % par rapport au trimestre précédent.

Les 4 millions de .eu s’afficheront-ils au compteur d’ici l’été 2013 ?

*Allemagne, Pays-Bas, Royaume-Uni, France, Pologne, Italie, République Tchèque, Autriche, Belgique, Espagne.


Voir aussi

Quiz Silicon.fr – Connaissez-vous les inventeurs hi-tech européens ?


Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur