350 millions de smartphones en Afrique en 2017

ComposantsMobilitéSmartphones

La croissance des ventes de smartphones devrait se fixer en Afrique à plus de 40 % en 2015, pour dépasser les 350 millions d’unités en 2017.

Les ventes de smartphones devraient connaître un boom en Afrique, avec plus de 350 millions de terminaux mobiles attendus d’ici 2017, soit deux fois plus qu’aujourd’hui. C’est ce qui ressort d’une étude du cabinet Deloitte.

« Le marché du smartphone va connaître une croissance de plus de 40 % en 2015 avec 70 millions de smartphones qui seront vendus en Afrique », indique Karim Koundi, de Deloitte Afrique francophone.

Le low cost comme moteur des ventes

La multiplication des terminaux mobiles accessibles à bas coût est en partie responsable de cette hausse annoncée des ventes de smartphones en Afrique. « Le marché est stimulé par une forte croissance des économies africaines et catalysé par l’arrivée des smartphones low cost qui démocratisent l’accès au numérique », explique Karim Koundi à l’AFP.

Android reste la star des smartphones, y compris dans le secteur des terminaux d’entrée de gamme. Il doit toutefois faire ici face à la concurrence d’outsiders, comme Firefox OS (qui cible spécifiquement les pays émergents) et Windows Phone (via les initiatives récentes de Microsoft).

Dans des pays où les infrastructures de communication demeurent limitées, le smartphone reste l’un des moyens les plus simples d’accéder à Internet, avec des débits qui demeurent toutefois très en dessous de ceux constatés dans d’autres régions, comme l’Europe.

À lire aussi :
Windows Phone : Microsoft joue au low cost avec les Lumia 435 et 532
Smartphones : Firefox OS part à l’assaut de l’Afrique
Archos dégaine le 50 Neon, un smartphone 5 pouces low cost

Crédit photo : © Erichon – Shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur