59 millions d’utilisateurs de téléphones mobiles en France

Cloud

Avec un taux de pénétration de 92%, le téléphone portable reste au quotidien l’un des objets phare des Français. D’après l’Arcep, ils sont 58,9 millions à en posséder un en juin 2009.

Ils sont fous ces Français ? Fous de téléphonie mobile, oui ! Fin juin, nous étions 58,9 millions d’abonnés aux téléphones mobiles en France métropolitaine et d’Outre-mer. Soit, 5,2 % de plus qu’il y a un an, selon le rapport rendu public le 5 août par l’Arcep (l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes). C’est un peu moins qu’en Europe où le taux d’utilisation (119%) est carrément supérieur au nombre d’habitants.

Avec un taux de pénétration de 91,8% contre 88,1% un an plus tôt, seuls les bébés sont supposés ne pas (encore) posséder de téléphone portable. Certaines régions sont même suréquipées et dépassent les 100%, c’est le cas de la Corse (100,4%), de la région PACA (104,4%) et de la région Ile-de-France qui explose tous les compteurs avec un taux d’équipement de 130,4%. En queue de peloton, la Franche-Comté (69,2%) et l’Auvergne (69,6%).

Le forfait et le SMS plébiscités en France

Par souci d’économie vraisemblablement, les Français sont 40,5 millions à opter pour un forfait : + 8,1% de croissance en un an. L’Autorité de régulation remarque d’ailleurs qu’ils se défont petit à petit de la carte prépayée : – 0,8% en juin 2009 par rapport à la même époque en 2008.

Le SMS, de son côté, se porte comme un charme. Mieux, il n’a même jamais autant eu de fidèles qu’en juin 2009. Par rapport à juin 2008, l’envoi de mini-messages a presque doublé en juin 2009. O n est passé de 7,6 milliards à 14,7 milliards. Les offres « SMS illimités », dont raffole le jeune public, sont en partie responsables de cette hausse. De même, il faut prendre en compte les journées explosives en matière de textos. La nuit de la Saint-Sylvestre par exemple. Le 1er janvier 2009, les français ont envoyé 360 millions de SMS. Et, selon l’Arcep, chaque utilisateur enverrait en moyenne 86 mini-messages par mois.

Le taux de progression des téléphones portables Outre-Mer s’étend doucement mais sûrement. En septembre 2008, ils étaient moins de 2,2 millions d’abonnés contre plus de 2,3 millions en juin 2009.

Enfin, les opérateurs mobiles virtuels (MVNO) s’implantent chaque fois davantage sur le marché. En juin 2009, ils avaient presque 3 millions de clients. En un an, leur part de marché est passée de 4,67 % à 5,3 %.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur