Alcatel à l’assaut de l’Himalaya

Cloud

Alcatel plane à 4.700 mètres, altitude maximale de couverture du réseau original qu’Alcatel déploiera dans les zones rurales d’un royaume oublié, aux confins de l’Himalaya: le Bhoutan

L’appel d’offres public, sous l’égide de l’OCDE, a été remporté par Danida, une agence danoise d’aide au développement. Le projet pour lequel a été retenu Alcatel porte sur l’équipement télécoms des zones rurales du Bhoutan, dans la chaîne de l’Himalaya.

L’originalité du projet porte sur les choix technologiques retenus par Alcatel, le relief et l’altitude (jusqu’à 4.700 mètres pour la couverture) ne permettant pas de déployer un réseau câblé. Alcatel s’est donc tourné vers ? et a développé – une solution qui associe les faisceaux hertziens à la voix sur IP sans fil, avec des stations radio centrales placées dans chaque village. Les abonnés seront équipés d’un poste téléphonique et d’une antenne, ainsi que d’une cellule solaire. Outil de développement économique et social dans un pays difficilement accessible qui s’ouvre à l’économie de marché, le projet, dont la partie financière n’a pas été révélée mais qu’Alcatel assurera ‘clé en main’, devrait se terminer avant la fin 2006. Après la neige, le désert?

Parallèlement au contrat du Bhoutan, Alcatel a annoncé la signature d’un contrat pour fournir une partie du nouveau réseau GSM/Edge de l’Arabie Saoudite.

Le contrat est lié à l’acquisition en Arabie Saoudite d’une licence GSM par l’opérateur fixe et mobile Ettihad Etisalat, des Emirats Arabes Unis.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur