Altiris acquis par Symantec: quel impact? – s’interroge CA…

Logiciels

L’annonce il y a quelques jours de l’acquisition d’Altiris par Symantec a
suscité des commentaires – dont celui d’un concurrent déclaré: CA (Computer
Associates)

Beaucoup ou peu de recouvrement entre l’offre des deux sociétés? Les analystes ne sont pas tous d’accord

Les concurrents non plus, ne partagent pas le même avis -à commencer par CA (Computer Associates) qui ne paraît pas inquiet de cette fusion. Pas inquiet mais pourtant concerné.

Ainsi, Marc Landwerlin, directeur de l’activité Stockage chez CA France, explique:

« Cela n’ajoute pas énormément au portefeuille de Symantec. Il y a un recoupement évident les deux offres de solutions, celle de Symantec et celle d’Altiris« .

« Le plus intéressant maintenant est de savoir ce que voudra en faire Symantec : à plusieurs reprises, ils ont évoqué leur volonté de ré-équilibrer leurs activités entre le « consumer » [marché grand public] et le professionnel « entreprise »

Symantec peut craindre, pour son activité orientée grand public, « une menace de la part de Microsoft et d’autres acteurs« .

« En comptant les précédentes acquisitions par Symantec sur les deux années écoulées, on peut considérer qu’il s’agit d’une 3è tentative pour se re-cibler. Se pose alors la question est de savoir qui vont être les heureux élus… »

« Symantec mène une approche globale, avec des solutions de management/supervision, le suivi des postes de travail et le pilotage ou supervision des tâches (tableaux de bord, alignement entre objectifs stratégiques et le pilotage des applications). »

Et où y-a-t-il concurrence avec CA?

« S’il y a concurrence frontale entre CA et Symantec/Altiris, c’est très certainement avec l’offre CA CMDB (gestion du parc des postes de travail) » .


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur