Altran passe ses coûts à la moulinette

Cloud

La SSII annoncera son plan de réduction en octobre

Après avoir annoncé une nouvelle organisation (voir notre article), l’entreprise qui souhaite tourner la page du scandale financier qui l’a secoué, prévoit aujourd’hui un massif plan de réduction de ses coûts.

La SSII a pour objectif d’économiser entre 40 et 60 millions d’euros sur 18 mois. Ce plan a été annoncé lors de l’assemblée générale des actionnaires. Le groupe détaillera les axes d’économies à la rentrée. Mais on sait déjà que les économies seront notamment générés par la réduction des frais de holding à Paris qui sont évalués à 100 millions d’euros par an, révèle les Echos. Il s’agira aussi de mutualiser les dépenses des quelque 200 filiales du groupe. Filiales qui seront d’ailleurs organisés en métiers. “L’objectif est d’avoir une meilleure appréciation des différentes filiales dans six ou sept secteurs majeurs”, a expliqué Christophe Aulnette lors de son passage au Salon du Bourget. Enfin d’autres pistes sont envisagées: rationalisation de l’immobilier et réduction des effectifs. Même si sur ce dernier point, le flou reste total. Dans le même temps, afin de marquer une rupture avec des pratiques passées contestables, Altran s’est doté d’un conseil de surveillance et d’un directoire. Selon la Tribune, c’est Yves de Chaisemartin, l’ancien patron du Figaro qui sera à la tête de ce directoire.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur