Amazon dépose un brevet d’airbag pour mobiles: pour mieux lancer ses propres smartphones?

CloudSmartphonesTablettes

Le brevet d’airbag pour smartphone et tablette vise à les protéger des chocs dûs aux nombreuses chutes dont son trop souvent victimes les appareils mobiles. Et, éventuellement, de se distinguer de la concurrence.

Ce n’est pas la première fois qu’Amazon dépose des brevets «douteux» (on se souvient du «Payer en un clic» de son cybercommerce). Mais les brevets récemment déposés par Jeff Bezos et le vice-président Greg Heart a de quoi créer la surprise. Il s’agirait d’airbag pour tablette et smartphone. Dénommée « damage avoidance system » (littéralement, « système antis dégâts »), la dernière trouvaille des deux têtes pensantes d’Amazon pourrait sauver une bonne partie de ces 3 mobiles sur 10 perdus ou cassés moins d’un an après leur acquisition.

Le principe reprend celui des airbags qui équipent les véhicules modernes, à l’échelle de la nanotechnologie. Son objectif : protéger des appareils si fragiles qu’une chute de plus d’un demi-mètre de hauteur leur laisse souvent de graves séquelles. De par l’accélération soudaine à laquelle il est soumis, tout produit équipé d’un gyroscope serait à même de déterminer son état de chute libre. Le système estimerait alors en une fraction de seconde la distance qui le sépare de son point d’atterrissage. En fonction du paramètre vitesse se déclenche ou non le système d’amortissage.

Cerise sur le gâteau : l’analyse de la répartition des masses pourrait même permettre à ce mini-airbag de détecter quel côté de l’appareil entrera en contact avec le sol.

Tout juste révélé au grand jour, le projet remonte pourtant au mois de février dernier. Amazon menait alors des expérimentations destinées à préparer un écosystème autour de l’OS Google Android. D’ores et déjà, l’on pressentait que Jeff Bezos et consorts avaient dans l’idée de lancer leur propre gamme de terminaux mobiles, smartphones ou tablettes.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur