Amazon emmène Windows dans son “nuage”

Logiciels

Avec l’annonce de Windows Cloud par Steve Ballmer, Amazon n’est pas en reste en matière de “cloud computing”

Amazon Web Services prévoit d’ajouter un code de prise en charge Windows et SQL Server à son service de “cloud computing”. Plus précisément, dans les mois à venir, la division Web services du groupe de commerce électronique greffera la prise en charge pour les versions 32 bits et 64 bits de Windows Server à sa plate-forme en “nuage” EC2 (Elastic Compute Cloud).

Les utilisateurs pourront désormais exécuter du code SQL Server, ASP.Net et Visual Studio dans EC2. D’après Amazon, la prise en charge Windows va également leur permettre de contrôler les systèmes EC2 viale logiciel Windows Remote Desktop.

Tous les autres composants Amazon Web Services fonctionneront eux aussi avec le nouveau logiciel Windows. Comme pour les autres services EC2, Amazon prévoit de facturer les fonctionnalités Windows à chaque utilisation. Les utilisateurs paient en fonction de leur fréquence d’accès aux fonctionnalités.

De son côté Microsoft ne se repose pas sur ses lauriers. L’éditeur de Redmond a lui aussi présenté ses nouveautés dans le domaine du “cloud computing”. Le PDG, Steve Ballmer, a déclaré, lors d’un événement à Londres, que la société lancerait un produit dans le courant du mois.

“Windows Cloud”, devrait être lancé dans les quatre prochaines semaines, d’après Steve Ballmer qui poursuit sa tournée européenne [Il a notamment fait une présentation devant le Cigref à Paris, ndlr]. Il a promis que ce service de “cloud computing” ressemblera beaucoup à Windows Server et pourrait présenter une architecture orientée sur les services.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur