AMD présente les premiers SoC x86 quadricœurs du marché

Composants

« Temash », « Kabini » et « Richland » sont les noms de code des derniers processeurs d’AMD. Les deux premiers sont des SoC basse consommation, avec des moutures quadricœurs. Idéal pour les tablettes et ultraportables.

Intel, Nvidia, Qualcomm, Samsung… Tous ont profité du CES 2013 de Las Vegas pour faire des annonces majeures dans le secteur des microprocesseurs. L’Américain AMD a lui aussi des cartouches à tirer.

La firme aborde ainsi le marché des SoC (System on Chip), comme promis l’an dernier lors de l’AMD Financial Analyst Day. Voir à ce propos notre dossier exclusif sur cet événement, « Dossier AMD : le renouveau ? ».

AMD propose aujourd’hui les premiers SoC x86 quadricœurs jamais conçus.

Des SoC 28 nm

Pour les designs les plus compacts (ultraportables, convertibles ou tablettes), AMD livre les puces A4 et A6 « Temash ». Ces SoC sont accessibles en moutures bicœurs ou quadricœurs, avec des performances qui peuvent être doublées par rapport aux composants de la famille « Hondo ».

Montons en gamme avec des produits adaptés aux ultraportables plus classiques. Les SoC AMD A4 et A6 « Kabini » – à deux ou quatre cœurs – se montrent au moins 50% plus rapides que les puces de la plate-forme « Brazos 2.0 ». Leur consommation électrique réduite devrait permettre de dépasser les 10 heures d’autonomie.

Ces deux familles de SoC sont gravées en 28 nm et deviendront disponibles dans le courant du semestre.

Des APU 32 nm

La firme en profite également pour lever le voile sur la nouvelle génération de ses APU pour machines ultraportables de haut de gamme et PC desktops compacts, les AMD A8 et A10 « Richland ». Ces offres quadricœurs sont 20% à 40% plus rapides que précédemment tout en se montrant moins gourmandes en énergie.

La disponibilité des puces A8 et A10 « Richland » est effective. Attention toutefois, car elles ne sont gravées qu’en 32 nm. Pour le 28 nm, il faudra attendre les « Kaveri », qui seront livrés dans la seconde moitié de l’année.

Résumons :

  • Tablettes et machines hybrides : SoC AMD A4 et A6 « Temash » à deux ou quatre cœurs. Gravés en 28 nm, ils remplacent les APU « Hondo ». Disponibilité H1 2013.
  • Ultraportables (“Ultrathins”) : SoC AMD A4 et A6 « Kabini » à deux ou quatre cœurs. Gravés en 28 nm, ils remplacent les APU « Brazos 2.0 ». Disponibilité H1 2013.
  • Ultraportables de haute performance et desktop : APU AMD A8 et A10 « Richland » à quatre cœurs. Gravés en 32 nm, ils remplacent les APU « Trinity ». Disponibilité immédiate.

Voir aussi
Dossier AMD : le renouveau ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur