Amus, le premier virus qui parle

Sécurité

Ce mass mailer s’annonce à l’internaute piégé par le biais d’un message vocal. C’est le premier du genre…

Le virus Amus qui trouverait ses origines en Turquie utilise les fonctionnalités “Windows Speech Engine” de Microsoft Windows XP pour s’annoncer aux malheureux qui se feraient contaminer.

Le message vocal est le suivant : “How are you. I am back. My name is Mr. Hamsi. I am seeing you. Haaaaaaaa. You must come to Turkey. I am cleaning your computer. 5. 4. 3. 2. 1. 0. Gule gule.” Le ver peut effacer des fichiers DLL et INI et provoquer des plantages de Windows. Il modifie également la page de démarrage d’Internet Explorer. Néanmoins il est sans grand danger pour l’utilisateur: Sophos indique que sa propagation est lente et qu’un anti-virus à jour permet de se protéger. Ce virus vocal est le premier du genre et démontre à quel point les concepteurs peuvent exploiter toutes les ressources disponibles sur un système d’exploitation. D’après Mikko Hypponen de F-Secure, cet asticot électronique n’est pas très évolué. Il aurait été développé en Visual Basic, un langage de programmation qui n’est pas des plus intéressants en terme de rapidité et d’efficacité pour les développeurs de virus. La bestiole se diffuse par e-mail sous la forme d’une pièce jointe portant le nom de “MASUM.EXE”. Son exécution est nécessaire pour activer le virus. Aurélien Cabezon pour Vulnerabilite.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur