La version x86 d’Android Honeycomb signe-t-elle la fin de Chrome OS ?

CloudOS mobilesTablettes

Adapté aux puces x86, Android pourrait concurrencer fortement le prochain produit phare de Google, Chrome OS. Chronique d’un produit mort-né ?

Nos confrères de Gizmodo nous informent que les responsables du projet Android-x86 viennent de mettre en ligne une première version x86 du système d’exploitation mobile Android 2.3 « Gingerbread ».

De nombreuses fonctionnalités ne sont pas encore prises en charge par cette mouture : vous n’y retrouverez ainsi aucun support de la 3D, des connexions Ethernet ou de la souris de l’ordinateur. Gizmodo voit toutefois en ce portage une opportunité pour les futurs smartphones Atom, voire pour certaines tablettes x86.

Problème, Android 2.3 n’est pas adapté aux écrans de grande taille présents sur les tablettes. Autant dire que son utilisation sur un PC ou un ordinateur portable reste exclue. Cependant, avec l’arrivée d’Andoid 3.0 les choses pourraient changer. Une version x86 de cet OS permettrait alors d’adapter cette offre aux tablettes et aux netbooks.

Nous sommes en droit de nous demander si ce système d’exploitation ne pourrait pas constituer un pavé dans la marre d’un autre système d’exploitation Google, Chrome OS. Axé exclusivement sur les applications web, ce dernier aura en effet bien du mal à concurrencer de front une mouture x86 d’Android 3.0, un système qui dispose lui aussi du navigateur web Chrome et qui peut compter sur la popularité et la logithèque de sa version smarthpone.

Un fait qui pourrait donner finalement raison à Eric Schmidt, l’ex-CEO de la firme, qui ne voulait initialement pas de Chrome OS.

Android-x86
Android-x86

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur