ARM livre ses cœurs de processeurs Cortex-A55 et Cortex-A75

ComposantsPoste de travail
ARM Cortex-A75 A55

Les Cortex-A75 et A55 succèdent aux A72 et A53. Des solutions plus performantes, mais également plus souples et adaptées à un marché plus large.

ARM profite du Computex 2017 de Taïwan pour présenter ses nouvelles offres. À commencer par le cœur 64 bits de haut de gamme Cortex-A75. Une solution qui se veut plus de 20 % plus performante que le Cortex-A73 sur les nombres entiers. Sans être une révolution, le Cortex-A75 est un solide refresh du haut de gamme ARM, adapté aussi bien aux terminaux mobiles qu’au Cloud.

Il adopte la technologie DynamIQ, qui permettra d’accéder à de la mémoire cache de niveau 3, ou de créer des ensembles big.LITTLE plus souples : par exemples des combinaisons 1 Cortex-A75 + 7 Cortex-A55 adaptées aux offres de milieu de gamme abordables. DynamIQ propose également des fonctionnalités RAS et se veut optimisé pour les tâches d’IA.

Cortex-A55 et Mali-G72

Le Cortex-A55 est l’autre annonce de la journée. Il se veut plus véloce que le Cortex-A53 : +18 % sur les nombres entiers ; +20 % sur les nombres flottants ; +40 % sur les calculs SIMD ; +200 % sur les accès mémoire. Il permettra de créer des offres plus performantes, ou consommant moins à performances équivalentes. Là encore, les bénéfices de la technologie DynamIQ sont proposés.

Dernière nouveauté présentée par ARM, le GPU Mali-G72. Il se montre 40 % plus rapide que son prédécesseur. Une aubaine pour les tâches de réalité virtuelle ou de réalité augmentée, particulièrement gourmandes en ressources graphiques.

À lire aussi :
Avec DynamIQ, ARM proposera des puces plus flexibles et intelligentes
Nvidia dynamise son offre embarquée ARM Jetson TX pour l’IA
Microsoft détaille la version ARM de Windows 10

Lire aussi :

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur