Avec son 'Quadruple play' en septembre Orange veut relancer Internet

Cloud

En disgrâce du côté d’Internet, Orange a annoncé ce 29 avril le lancement avant septembre de son offre « Quadruple play » alliant Internet, TV, téléphonie fixe et mobile.

Orange n’est pas encore en chute libre sur Internet mais les résultats ne sont pas glorieux. 2009, en chiffre d’affaires, n’a pas été un très bon cru (-1,8% par rapport à 2008). Or voilà que le premier trimestre 2010 n’est pas flamboyant non plus. Il faut réagir.

Chiffre d’affaires de 10,96 milliards d’euros pour Orange en ce premier trimestre 2010 contre 11,86 milliards d’euros (-2,7 %) l’année précédente à la même époque. Ce n’est pas catastrophique. C’est vrai et France Télécom n’a pas de souci à se faire du côté de la téléphonie mobile, fort des 26 millions de clients mobiles Orange. Mais sur le segment de l’Internet, c’est une autre histoire.

A peine 4000 nouveaux abonnés pour Orange

Seuls 57.000 nouveaux abonnés ont rejoint l’opérateur sur les trois premiers mois de cette année. Soit, rapporte l’AFP, « une part de conquête estimée de 14,1% ». C’est moins que SFR et Free. Et c’est d’autant moins, précise l’agence de presse, que sur ces 57.000 abonnés, ils ne seraient en réalité que « 4.000 [nouveaux] en tenant compte d’un ajustement technique de [la] base clients » d’Orange.

Que faire ? La contre-attaque, c’est l’offre Quadruple Play qui sera disponible « avant la rentrée de septembre », affirme la directrice exécutive du groupe, Delphine Ernotte à l’AFP. Avec cette formule incluant téléphone fixe, Internet, télévision et mobile, il s’agit pour l’opérateur historique de renverser la tendance de ce début d’année.

Quadruple play, solution miracle mais à quel prix ?

Saluons l’énergie de l’opérateur historique mais il ne faut pas oublier que Bouygues Télécom, avec son offre Ideo, du même genre que ‘Quadruple Play’, est sur ce marché depuis mai 2009. Et cela sans compter SFR qui, d’ici au mois de septembre, pourrait, lui aussi, se lancer dans la course. Ce dernier sera lui-même bientôt talonné par Free, nouvel entrant dans le cercle restreint des opérateurs mobiles.

Orange n’est pas en terrain conquis sur le marché de l’Internet haut débit.

Il reste à connaître les tarifs pratiqués par l’opérateur. Chez Bouygues, le premier prix pour « Ideo, avec un forfait pour le mobile et une ‘Bbox’ pour la maison », soit un forfait de deux heures, SMS/ MMS illimités et Internet illimité est à 44,80 euros par mois.

Au Royaume-Uni, en septembre 2009, Orange UK avait introduit l’offre «Wireless & Talk » comprenant un accès Internet ADSL, un accès à la téléphonie IP et un forfait de téléphonie mobile.A Londres, pour un abonné «mobile » d’Orange,

le coût additionnel d’un accès Internet s’élevait à 9,99 livres Sterling (environ 12 euros).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur