Barack Obama nomme Howard Schmidt, ex-Microsoft, coordinateur 'Cybersécurité'

Sécurité

Le président des Etats-Unis, Barack Obama, fait appel à Howard Schmidt, un ex-Microsoft, spécialiste de la lutte contre les ‘hackers’ criminels, un ancien de Microsoft

Les cyber-menaces sont prises au sérieux, de plus en plus, aux Etats-Unis. Y-a-t-il eu de nouvelles menaces, visant en particulier la Maison Blanche?

Rien ne le laisse transparaître ces dernières semaines.

Et cependant le président Barack Obama a nommé ce 22 décembre un « coordinateur gouvernemental », déjà surnommé « tsar de la cybercriminalité », qui aura en charge les questions de cybersécurité.

Howard Schmidt n’est pas un inconnu dans le cercle IT: c’est un ancien CSO (chief security officer) de Microsoft.

A la Maison Blanche, ce Monsieur Cybersécurité va coopérer étroitement avec John Brennan, conseiller à la présidence en matière de sécurité et d’anti-terrorisme.

Sa mission va consister à coordonner, au sein de l’ensemble du gouvernement US, les dispositifs de lutte contre les cyber-menaces, lesquelles sont devenues réelles – on l’a vu notamment dans la sphère des pays baltes, où des attaques supposées venir de Russie, ont directement affecté des systèmes de l’administration de ces pays (Estonie, Lituanie, notamment).

Mais à Washington, on s’inquiète d’abord de cyber-menaces en provenance de Chine.

Le quotidien Les Echos rappelle que fin 2008, le Congrès américain a publié un rapport indiquant explicitement que la Chine a mis au point des techniques très élaborées d’espionnage informatique visant des informations stratégiques sur les Etats-Unis.

Howard Schmidt aura, entre autres missions, celle de renforcer la sécurisation des accès mobiles à Internet et des réseaux sociaux.

Lire aussi :

Avis d'experts de l'IT