Bourse : achats à bons comptes sur France Télécom

Cloud

Les places boursières européennes ont su tirer profit de l’impulsion donnée par des valeurs pétrolières. Ces dernières ont été emportées par un nouveau record du baril de pétrole à plus de 70 dollars. La semaine a débuté sur un rebond, mettant fin à cinq séances consécutives à la baisse

France Télécom se redresse de 1,72%, profitant d’achats à bons comptes sur le titre qui, après l’article du Canard Enchaîné paru la semaine dernière évoquant une entente entre les trois opérateurs télécoms français, avait perdu près de 5%. Le nouveau record historique du pétrole aura paradoxalement permis à la Bourse de Paris de terminer la première séance de la semaine dans le vert, avec le CAC40 qui progresse de 0,43% à 4.361,27 points. En réalité, la séance a démarré dans le rouge, avec le baril de pétrole brut qui a atteint un nouveau record historique à 70,80 dollars dans la nuit de dimanche à lundi à la Bourse de Singapour. Mais heureusement l’ouragan Katerina a donné des signes d’essoufflement en approchant la Nouvelle Orléans. Les cours sont retombés et la Bourse a pu reprendre son souffle. Parcours identique à la Bourse de New York, qui en l’absence de données statistiques s’offre une séance de rebond. Le Dow Jones progresse de 0,63% à 10.463,05 points et le Nasdaq de 0,8% à 2.137,65 points. Les valeurs technologiques continuent de jouer l’équilibre, se partageant entre hausses et baisses de faible envergure, tendance haussière pour suivre le marché. Atos Origin gagne 0,85%, IBM 0,84%, Iliad (Free) 0,68%, GFI Informatique 0,57%, Alcatel 0,43%, Thomson 0,38%, Capgemini 0,11%. Infogrames perd -1,39%, Sopra Group -0,94%, Business Objects -0,82%, Altran -0,69% Soitec profite de l’accord signé entre Freescale et Apple, celui-ci garantissant au fondeur l’approvisionnement en processeurs PowerPC G4 jusqu’en 2008. La fabrication de ces processeurs sous technologie Soitec permet à Freescale d’assurer une consommation plus faible, favorable aux portables d’Apple. Le titre Soitec gagne 4,37%. Vivendi Universal (VU) a obtenu d’un tribunal polonais le contrôle de l’opérateur local PTC, contre Deutsche Telekom qui possède 49% du capital. Le titre VU a gagné 0,83%.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur