Bourse : Bull lance son augmentation de capital

Les places boursières européennes ont évolué à proximité de l’équilibre, peinant à se redresser alors que la Bourse américaine évoluait en territoire négatif. Le marché reste prudent dans l’attente du relèvement des taux directeurs de la Fed aux Etats-Unis.

La Bourse de Paris termine de justesse sur une note positive ce jeudi 17 juin. Le CAC40 gagne 0,10% à 3.718,08 points. La Bourse de New York termine en baisse avec la publication de chiffres économiques jugés mitigés. Pour la seconde séance d’affilé, le Dow Jones reste inchangé à 10.377,52 points, attestant de la position d’attente du marché. Par contre, le Nasdaq perd 0,73% à 1.983,67 points. L’indice américain des prix à la production s’inscrit à la hausse à 0,8%, supérieur aux attentes. Par contre, les inscriptions hebdomadaires au chômage reculent de 15.000, là ou les analystes anticipaient une augmentation. Enfin l’indice manufacturier de la Réserve fédérale de Philadelphie ressort à la hausse à 28,9 en juin. Alors que la tension monte autour des taux du crédit aux Etats-Unis, le dollar s’inscrit à la baisse, à 1,2056 dollar pour 1 euro. L’augmentation de capital de Bull, pour un montant de 44,25 millions d’euros, a démarré ce jeudi et ce jusqu’au 30 juin. Le marché l’a favorablement accueilli, même si le titre est resté volatile, ce qui ne l’a pas empêché de gagner 16,1% à la clôture. Ubi Soft déçoit avec ses résultats pour l’exercice 2003/2004, pourtant en ligne avec les attentes. Malgré les investisseurs qui ont chahuté le titre, qui perd 1,80%, les bureaux d’étude ont maintenu leur avis positif sur le spécialiste des jeux vidéo, dont les perspectives restent encourageantes. Capgemini, qui gagne 1,9%, profite des bons résultats de l’américain Accenture qui a dévoilé des perspectives encourageantes pour le secteur informatique. Vivendi Universal profite de la reprise des discussions avec Deutsche Telekom sur la reprise d’Elektrim pour gagner 1,2%. Le cabinet de conseil Accenture a révisé à la hausse ses perspectives pour son troisième trimestre fiscal en cours et pour le suivant. Le titre gagne 5,85%.