Bourse : Capgemini en vedette mais tensions sur le dollar

Cloud

Les publications de résultats jugés décevants ont tiré les places boursières européennes vers le bas, ce mardi 9 novembre, alors que la Bourse américaine s’est tenue en retrait à la veille de la décision de la Réserve Fédérale sur ses taux directeurs

La

Bourse de Paris a suivi ses homologues européennes sur la voie de la baisse. Le CAC40 recule de 0,19% à 3.769,94 points. Dans l’attente de la réunion de la Réserve Fédérale, mercredi, la Bourse de New York reste inchangée, avec un Dow Jones stable à 10.386,37 points. La tendance est cependant à la hausse, le Nasdaq progresse de 0,20% à 2.043,33 points. En l’absence d’une véritable actualité économique, les regards des opérateurs se sont une nouvelle fois focalisés sur le marché des changes et l’évolution de la parité croisée entre le dollar et l’euro. L’indice allemand Zew du climat des affaires est le reflet de la tension sur le dollar. En baisse pour le quatrième mois consécutif, il table sur un ralentissement de la croissance dans les mois à venir, une tendance accentuée par la crainte d’un euro fort. Le dollar a su tirer profit de l’indice Zew pour se redresser légèrement, à 1,2898 dollar pour 1 euro. Le cours du pétrole continue de s’inscrire à la baisse, sous la barre des 48, à 47,37 dollar le baril de brut léger au Nymex. Aux Etats-Unis, selon le Département du Commerce, les stocks des grossistes ont augmenté moins rapidement que prévu, de 0,5%. Capgemini joue les vedettes à la Bourse de Paris. La SSII gagne 10,44% après la publication de ses résultats trimestriels, supérieurs aux attentes, et le lancement de son programme de cession, avec la vente de sa participation dans le britannique Vertex (lire notre article). Le pessimisme du fondeur allemand Infineon est diversement perçu par le marché. Si STMicroelectronics gagne 0,33%, Alcatel recule de 0,68%. Les investisseurs sont plus prudents sur le titre Vivendi Universal, qui gagne 1% sur ses résultats supérieurs aux attentes, avec un chiffre d’affaires à 4,7 milliards d’euros. Infogrames profite des spéculations sur le titre, avec un volume d’échanges important, et gagne 9,09%. Cisco Systems se replie de 1,10% à quelques heures de la publication de ses résultats trimestriels.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur