Bourse : EADS, polémique sur les parachutes des ‘big boss, glissade

Cloud

Le FMI se veut rassurant pour la croissance mondiale, mais pas aux
Etats-Unis, alimentant l’inquiétude à Wall Street et le recul des places
boursières dans le sillage de cette dernière. Les technos ont glissé dans le
rouge

Parachutes, stock-options, indemnités… Face à l’opinion, les grands patrons ne sont pas à la fête ! C’est au tour de Noël Forgeard, l’ancien co-président d’EADS, de faire l’objet d’une polémique autour de l’indemnité de départ de 8,4 millions d’euros qu’il a perçue. Le titre EADS a reculé de -1,03 %.

Après avoir frôlé les 5800 points, son plus haut des six dernières années, la Bourse de Paris s’est repliée dans le sillage de Wall Street. Le CAC40 a terminé sur un recul de -0,25 % à 5.751,92 points.

Après huit séances à la hausse, la Bourse de New York est reparti dans le rouge, avec le pétrole, tout d’abord, puis après la publication des minutes de la Fed. Le Dow Jones a perdu -0,71 % à 12.484,62 points, et le Nasdaq-0,74 % à 2.459,31 points.

Les marchés américains ont marqué le pas sur les incertitudes du compte-rendu de la dernière réunion de politique monétaire de la Réserve fédérale (Fed), la banque centrale américaine. Cette dernière confirme ses inquiétudes sur la croissance de l’économie américaine et laisse planer l’éventualité d’une nouvelle hausse de ses taux directeurs.

Le FMI (Fonds monétaire international) a confirmé le ralentissement de l’économie américaine et ramené sa prévision de croissance pour 2007 de 2,9 % à 2,2 %. En revanche, il a revu à la hausse sa prévision pour l’économie européenne, de 2,0 % à 2,3 %.

Le FMI s’est cependant déclaré moins inquiet pour l’économie mondiale que dans son précédant commentaire, en affichant une prévision de croissance en 2007 et 2008 qui reste solide à 4,9 %.

Le dollar est en légère hausse, à 1,3429 dollar pour un euro. A la tension avec l’Iran est venu s’ajouter le recul des stocks américains? Le cours du pétrole continue de se redresser, à 62,01 dollars le baril de brut léger au Nymex.

Soitec continue de chuter après l’avertissement de son premier client AMD. Le titre a encore reculé de -4,54 %.

Les valeurs technologiques ont suivi le mouvement baissier. France Télécom a perdu -0,14 %, Altran -0,15 %, Ubi Soft -0,43 %, GFI Informatique -0,56 %, Vivendi -0,64 %, STMicroelectronics -0,81 %, Business Objects -0,95 %, Capgemini -0,96 %, Thomson -1,10 %, Alcatel-Lucent -9,22 %, Atos Origin ?1,34 %, Oberthur CS -1,71 %, Iliad -3,54 %, Infogrames -7,69 %.

Quelques hausses : Sopra Group 2,83 %, Gemalto 0,45 %, Ingenico 0,42 %, Steria 0,22 %, Dassault Systèmes 0,19 %, Alten 0,14 %.

A Wall Street, les technos ont suivi le mouvement à la baisse. Symantec a perdu -0,23 %, Google -0,42 %, Amazon.com -0,43 %, Sun -0,51 %, Cisco -0,77 %, Applied Materials -0,93 %, Microsoft -1,02 %, Intel -1,02 %, eBay -1,12 %, IBM -1,35 %, Oracle -1,38 %, Yahoo -1,64 %, Apple -1,76 %, Adobe -2,09 %.

Quelques rares hausses : Dell 1,42 %, Electronic Arts 0,23 %, HP 0,02 %.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur