Bourse : l’avertissement de Motorola a fait plonger les technos

Régulations

Décidément, l’effet Intel qui a permis aux technos américaines de
continuer de progresser n’a pas franchi l’Atlantique, vaincu par l’alerte de
Motorola. Les valeurs technologiques françaises et européennes ont
continué de se replier, les prises de bénéfice l’ayant emporté

Motorola a lancé un avertissement sur ses résultats, chiffre d’affaires et bénéfice, et son titre a plongé de 7,83 %. Les équipementiers des télécoms et fabricants de téléphones mobiles ont mal encaissé l’annonce, le titre Nokia a suivi de -4,15 %, Broadcom de -3,20 % et Alcatel-Lucent de -1,65 %.

Après une première séance de l’année flamboyante le mardi 2 janvier – et l’appuie indirect de Wall Street qui est restée fermée, jour déclaré deuil national aux Etats-Unis après le décès de Gerald Ford, seul Président américain non élu (il succéda à Richard Nixon ‘démissionnaire’ à la suite de l’affaire du Watergate) ? la Bourse de Paris n’a cessé de se replier.

Une tendance confirmée pour cette dernière séance, accentuée par les prises de bénéfices et le reflux du cours du pétrole, qui a terminé la semaine en plaçant l’indice vedette parisien à proximité des 5500 points. Le CAC40a en effet affiché un recul de -1,03 % à 5.517,35 points.

La Bourse de New York, surprise par un nombre de création d’emplois en décembre aux Etats-Unis nettement supérieur aux attentes, 167.000 contre 100.000 attendus, et déçue par l’avertissement de Motorola, a terminé la semaine sur un net repli. Le Dow Jones a reculé de -0,66 % à 12.398,01 points et le Nasdaq de -0,78 % à 2.434,25 points.

Le dollar continue de se redresser, à 1,3008 dollar pour 1 euro. Le cours du pétrole s’est stabilisé à 56,31 dollars le baril de brut léger au Nymex, échouant à passer sous la barre des 55 dollars.

EADS a évité le repli dans le rouge après l’annonce par la compagnie malaisienne à bas prix Air Asia de son projet de passer une commande de 100 Airbus A320 avant la fin du mois. Le titre a progressé de 0,31 %.

Rares ont été les valeurs technologiques à se maintenir à la hausse. Ubi Soft a gagné 1,40 %, Soitec 1,04 %, Alten 0,62 %, GFI Informatique 0,15 %, et Business Objects est resté stable.

Sopra Group a perdu -0,08 %, Capgemini -0,19 %, Atos Origin -0,24 %, France Télécom -0,32 %, Dassault Systèmes -0,34 %, STMicroelectronics -0,42 %, Iliad -0,51 %, Altran -0,94 %, Thomson -1,07 %, Vivendi -1,09 %, Gemplus -1,30 %, Oberthur CS -1,74 %, Gemalto -2,10 %, Infogrames -2,56 %.

A Wall Street, entrainées par Motorola, les technos sont reparties à la baisse. Oracle -0,23 %, Dell -0,30 %, Intel -0,33 %, Adobe -0,49 %, Microsoft -0,57 %, Applied Materials -0,69 %, Apple -0,71 %, IBM -0,91 %, Electronic Arts -1,12 %, Amazon.com -1,36 %, Symantec -1,48 %, Sun -1,58 %, eBay -2,56 %.

Quelques rares hausses, Yahoo 3,31 %, HP 1,25 %, Google 0,81 %, Cisco 0,04 %.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur