Bourse : les missiles nord-coréens ont torpillé les marchés

Les marchés asiatiques ont ouvert à la baisse dès le matin, subissant ‘

l’effet Corée du Nord‘, qui a procédé à sept tirs de missiles à longue portée en mer du Japon. Ils ont entraîné les places boursières européennes dans leur sillage. Le Japon a obtenu la tenue d’une séance extraordinaire du Conseil de sécurité de l’Onu, ce qui a fait plonger Wall Street alors que la séance s’ouvrait à New York.

L’affaire nord-coréenne a fait une autre victime, le cours du pétrole, qui a franchi la barre des 75 dollars, à 75,19 dollars le baril de brut léger au Nymex, tandis que l’or, valeur refuge par excellence, a bondi à 632,5 dollars l’once.

La Bourse de Paris a suivi le mouvement et s’est inclinée fortement sous l’impulsion de l’actualité géopolitique. Le CAC 40 a consolidé et plongé de -1,26 % à 4.921,30 points.

La Bourse de New York s’est repliée après le défi que lui a lancé la Corée du Nord alors qu’elle célébrait par sa fermeture, mardi 4 juillet, l’Independence Day. Le Dow Jones a reculé de -0,68 % à 11.151,82 points et le Nasdaq de -1,69 % à 2.153,34 points.

L’indice économique américain du jour, les commandes à l’industrie au mois de mai, qui ont affiché une hausse inattendue de 0,7 %, milite pour une nouvelle hausse des taux de la Fed.

Le dollar a repris du terrain, à 1,2732 dollar pour 1 euro.

Airbus a occupé une partie de l’actualité à Paris. Tout d’abord avec la rumeur de la responsabilité des outils de conception assistée par ordinateur (CAO) dans les retards de l’Airbus A380, démentie, qui a fait plonger Dassault Systèmes de -3,56 %.

Ensuite par l’annonce du lancement par BAE Systems d’un audit afin de déterminer si le groupe va ou non céder sa participation de 20 % dans Airbus, qui a fait plonger EADS de -4,07 %.

Les valeurs technologiques ont suivi le mouvement et ont plongé dans le rouge. Soitec -2,71 %, Alten -2,53 %, STMicroelectronics -2,03 %, Capgemini -1,98 %, Infogrames -1,85 %, GFI Informatique-1,81 %, Iliad -1,56 %, Gemalto -1,53 %, Thomson -1,23 %, Alcatel -1,19 %, Business Objects -0,93 %, France Telecom -0,82 %, Oberthur CS -0,69 %, Ubi Soft -0,65 %, Sopra Group -0,41 %, Steria -0,05 %.

Quelques rares hausses, dont Atos Origin 0,88 %.

A Wall Street, les technos se sont amplement inscrites à la baisse : Amazon.com -3,89 %, Sun -3,81 %, Intel -3,15 %, eBay -2,88 %, Adobe -2,55 %, Yahoo -2,49 %, Cisco -2,00 %, Applied Materials -1,94 %, Apple -1,64 %, Oracle -1,62 %, Dell -1,50 %, Symantec -1,49 %, Microsoft -1,48 %, Electronic Arts -1,43 %, Google -0,41 %, IBM -0,32 %.

On notera dans ces conditions peu favorables la performance de HP, qui a progressé de 0,80 %.