Bourse: Paris s'effrondre, le Nasdaq chute, le Dow Jones s'en sort

Régulations

Etrange journée ce 17 mars: l’Europe pariait sur un nouveau krach boursier. En fait c’est l’Europe qui anticipe…

Toutes les places boursières européennes ont vêcu un lundi noir! A analyser les données en provenance des Etats-Unis, notamment le risque d’écroulement en domino de certaines banques américaines, après la déroute de la banque d’affaires Bear Stearns, le moral est brutalement tombé et toutes les bourses ont décroché en Europe: Londres a perdu 3,86% et Francfort 4,18%.

En réalité, suite aux mesures prises outre-Atlantique, en particulier le rachat de cette banque en faillite par son concurrent JP Morgan Chase, l’indice Dow Jones de New York a terminé, contre toute attente, en légère hausse de 21,16 points par rapport à la clôture de vendredi, soit 0,18%, à 11.972,25 points.

En revanche, le Nasdaq (valeurs technologiques) a reculé de 35,48 points, soit 1,60%, à 2.177,01 points.

La dernière baisse surprise du taux d’escompte de la Réserve fédérale américaine pour soutenir l’économie américaine a eu un effet positif durable.

Dans ce contexte, la chute du dollar a continué, l’euro a encore progressé ce lundi 17 mars face au billet vert à 1,5779 dollar pour un euro et a même inscrit un nouveau record à 1,5905 dollar.

A Paris, le CAC 40 a sévèremment décroché de 3,5% à 4.431,04 points. Les investisseurs s’inquiètent toujours du marché du crédit. Ils ont épargné les valeurs refuges telles que L’Air Liquide ou France Télécom (en très léger recul -0,1% et -0,2%, respectivement). EADS, victime de la chute du dollar, accuse la plus forte baisse du CAC avec -12,68%.

Cet écroulement est intervenu dans un gros volume d’échange de 9,1 milliards d’euros sur un total de 11 milliards échangés sur Nyse-Euronext Paris.

Parmi les valeurs techno, à noter le décrochage spectaculaire de Capgemini à -7,70%,

Evolution des cours, le 17 mars, à Paris, en valeurs (euros) et variation (la veille)Capgemini 31,28, soit -7,70%

Soitec: 3,36, soit -5,62%

Alcatel-Lucent: 3,24, -5,26%

Atos Origin: 31,65, soit -5,10%

STMicroelectronics: 6,43, soit -5,02%

Gemalto: 16,00, soit -4,71%

Steria: 17,63, soit -3,19%.

Altran: 4,50, soit -2,81%

Alten: 18,05, soit -2,80%

Sopra: 43,62, soit -2,07%

France Télécom: 20,58, soit -0,24%

Gemplus: 1,37, inchangé 0,00%


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur