Bourse : ‘profit warning’ sur les semiconducteurs

Cloud

Le marché boursier a intégré la perspective d’un relèvement des taux directeurs de la Réserve fédérale des Etats-Unis. Les places boursières en profitent pour se redresser ce mardi 21 septembre, mais le marché des semiconducteurs fléchit après l’avertissement de RF Micro Devices

La Réserve fédérale américaine a comme prévu augmenté d’un quart de point son taux directeur, à 1,75%. Un relèvement attendu qui aura peu d’effet sur le marché. Par contre, en soulignant la santé de l’économie américaine, la Fed a tenu à rassurer et confirme la reprise aux Etats-Unis.

La déclaration, intervenue en fin de séance, a profité à la Bourse de New York, qui termine à la hausse et devrait prolonger ce mouvement jusqu’à la fin de la semaine. Le Dow Jones progresse de 0,39% à 10.244,93 points, et le Nasdaq de 0,69% à 1.921,17 points. La Bourse de Paris a suivi le mouvement haussier, profitant de la bonne tenue des valeurs pétrolières, en particulier Total. Le CAC40 termine sur une progression de 0,74% à 3.731,14 points. Le dollar est à la baisse, forte, après les commentaires de la Fed, jugés un peu flous. L’euro repasse sur la barre des 1,23, à 1,2344 dollar pour 1 euro. Le marché souffle le chaud-froid sur les semi-conducteurs. Partant du constat d’une demande moins forte que prévue en Asie, l’américain RF Micro Devices a lancé un ?profit warning‘ sur le chiffre d’affaires du trimestre en cours, et anticipe désormais une perte. Constat proche pour PalmOne, le fabricant de PDA, dont les prévisions se révèlent inférieures aux attentes du marché. Même s’il renoue avec les bénéfices, avec un bénéfice de 19,6 millions de dollars contre une perte de 16,9 millions un an plus tôt, le fabricant d’ordinateurs de poche déçoit sur ses perspectives pour le trimestre en cours. Le titre plonge de 15,24%. STMicroelectronics a su éviter l’effet RF Micro Devices en tirant profit du relèvement de la recommandation de Sanford Berstein sur le secteur des semi-conducteurs. Le titre gagne 1,68%. L’annonce du report de la sortie du très attendu jeu Splinter Cell Chaos Theory a entraîné le recul du titre Ubi Soft, qui perd 2,14%. Très attendus, les résultats trimestriels d’Adobe, éditeur de logiciels, n’ont pas déçu, et le titre gagne 5,21%. Chiffre d’affaires en hausse de 391 à 403,7 millions de dollars, bénéfices en hausse de 64,5 à 104,5 millions de dollars et objectifs du trimestre en cours revus à la hausse, Adobe a tout pour séduire les investisseurs.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur