Bourse : prudence sur les semiconducteurs

Cloud

Les places boursières européennes ont surfé positivement sur le compte-rendu rassurant de la Fed. A l’inverse, l’excès de prudence du fondeur néerlandais ASML a pesé sur les valeurs des semiconducteurs. Wall Street baisse, le dollar se reprend, et le pétrole se replie

Les marchés européens ont profité du renversement de tendance de Wall Street à la clôture mardi, avec la Fed qui réaffirme que l’inflation reste maîtrisée. Rassurant ! Le dollar en profite pour se redresser.

La Bourse de Paris a repris le chemin de la hausse, après deux séances consécutives dans le rouge. Le CAC40 progresse de 0,49% à 4.116,85 points. La Bourse de New York termine en repli après le mauvais chiffre des ventes de détail. Le Dow Jones perd -0,99% à 10.403,93 points, et le Nasdaq chute de -1,55% à 1.974,37 points. Les ventes au détail aux Etats-Unis ont progressé de 0,3% en mars. Rassurant là aussi, sauf que l’indice est en dessous des attentes, et surtout que si l’on écarte les ventes d’automobiles et de carburant, les ventes enregistrent pour la première fois en un an un repli de 0,1%. Malgré le chiffre des ventes de détail, le dollar continu de se reprendre, à 1,2910 dollar pour 1 euro. Le pétrole est en forte baisse, et s’inscrit à son plus bas des sept dernières semaines, à 50,22 dollars le baril de brut léger au Nymex. STMicroelectronics recule de -0,95% après l’avertissement du néerlandais ASML pour le prochain trimestre. A la veille de publier ses résultats trimestriels, Apple Computer encaisse un repli sérieux, -3,80%, qui en dit long sur les attentes du marché. Même traitement pour le fondeur AMD, qui publiera lui aussi ses résultats dans la soirée de jeudi, et qui recule de -0,99%.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur