Bourse: Wall Street en nette hausse, l'EUrope en décalage

Régulations

New York s’est fortement redressé en fin de séance, après que l’Europe s’est repliée…

Un temps de retard, une fois encore. Les places boursières européennes ont terminé à la baisse croyant anticiper un repli de Wall Street, suite à la publication, en début de journée à New York, d’indices peu réconfortants – en particulier sur le marché du logement aux Etats-Unis. Or il n’en a rien été.

Wall Street a finalement clôturé en nette hausse, grâce à la montée des cours du pétrole. Et dans la journée, à New York, d’autres indices économiques sont venus rassurer les marchés.

Le réglement du cas critique General Motors est en bonne voie: il y aura redémarrage après cessation de paiement, avec un financement de 40 milliards de l’Etat fédéral, et des bonus pour les anciens actionnaires qui convertiront sur la nouvelle entité.

Les valeurs pétrolières ont également stimulé le marché boursier, suite à une hausse du brut. Autres bonnes nouvelles: les commandes de biens durables ont été supérieures aux prévisions, tandis que les inscriptions hebdomadaires au chômage ont été inférieures aux chiffres attendus.

Les valeurs financières en ont profité, gagnant en moyenne +2,9%, avec un record de la journée, JPMorgan Chase & Co est à +5,74%.

Le Dow Jones a gagné +1,25%, soit 104 points de mieux à 8.403,80 points (ce qui ne suffit pas à compenser le repli de la veille de -2,05%).

Et le Nasdaq a progressé de 20 points soit +1,2% à 1.751,79 points.

A noter que Time Warner a gagné +2,39% : la séparation d’AOL est officialisée, le portail Internet devrait être introduit en Bourse avant la fin de l’année.

Et AT&T a gagné +2,33%, suite à une déclaration de son p-dg, Randall Stephenson, confirmant que, à l’inverse de son concurrent Verizon, le géant des télécoms maintiendra ses activités dans la téléphonie fixe.

En Europe, les places boursières ont donc cru à un nouveau recul de Wall Street… L’indice paneuropéen Euro STOXX 50 a cédé -1,1%. Londres a reculé de -0,6%, Francfort est à -1,4%.

A Paris, le CAC 40 a perdu -0,95% à 3.263,70 points. Les secteurs de l’automobile (-2,05%) -sauf Valeo , qui a fait un bond de +3,56% – et celui de la construction (-2,97%) ont notamment tiré l’indice vers le bas, à cause des indicateurs… américains. Bouygues a reculé de -5,4%.

France Télécom a réussi à rester dans le vert, suite, notamment, à une déclaration du dga sur l’abandon vraisemblable des investissements en Egypte.

Unbisoft recule de -2,63% à cause d’un résultat opérationnel 2008-2009, – 13,6%, inférieur aux attentes.

Forte dispersion des valeurs ‘IT’.

___

A Paris, évolution des cours (titres “technologiques”, c= CAC 40), ce 28 mai 2009, en valeur, et évolution par rapport au 27 mai (en pourcentage). . en hausse: GFI : 3.03(c) +2.36%

GROUPE STERIA : 14.150(c) +1.07%

FRANCE TELECOM : 17.350(c) +0.99%

SOPRA GROUP : 26.700(c) +0.07%

. en baisse:

ALTRAN TECHNOLOGIES : 2.460(c) -0.93%

STMICROELECTRONICS : 5.013(c) -1.12%

SOITEC SILICON : 4.811(c) -1.21%

INGENICO : 14.550(c) -1.22%

STMICROELECTRONICS : 5.013(c) -1.12%

DASSAULT SYSTEMES : 31.200(c) -1.44%

ALCATEL-LUCENT : 1.758(c) -1.51%

ALTEN : 12.170(c) -1.85%

ILIAD ( FREE ) : 77.130(c) -2.40%

ATOS ORIGIN : 23.515(c) -3.39%

CAP GEMINI : 27.340(c) -3.49%

GEMALTO : 23.07(c) -5.76%

___

Sources: AP, AFP, Reuters, Cercle Finance, Boursorama, Agence de Presse Magazine/Silicon.fr


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur