Brocade : l’évolution des fabriques dans le datacenter et pour le cloud

CloudDatacenters

Invités au Brocade Analyst and Technology Day 2012, nous avons rencontré les managers du fabricant qui nous ont exposé leur stratégie et leur vision du marché des réseaux et des fabriques dans le datacenter et sur le cloud.

En direct de San Jose, siège de Brocade (Silicon Valley) – Après une rapide intervention de Mike Klayko, le CEO de Brocade (que l’on sait sur le départ – Brocade à la recherche d’un nouveau patron), qui s’est contenté de rappeler la nécessité d’un focus sur l’innovation dans un monde de plus en plus complexe, la manifestation annuelle du géant des commutateurs (switch) et des routeurs a été réellement lancée par Dave Stevens, CTO du groupe.

« La tendance est à la virtualisation du business, rappelle-t-il, avant de s’interroger : dans le datacenter, la virtualisation et le cloud sont nécessaires pour traiter une information toujours plus riche. Mais comment allons-nous opérer les technologies pour la prochaine décade ?  »

Brocade Dave Stevens
Dave Stevens, CTO de Brocade.

On l’imagine, Brocade détient sa réponse : « Nous devons changer le focus du DSI, partir des systèmes d’enregistrement pour passer aux systèmes d’engagement, changer le modèle et passer à la prochaine génération internet connectée. »

« Cela nécessite de la simplicité. Comment ? Ce n’est pas dans la maîtrise de la complexité qu’est la solution, mais dans la création d’une couche d’abstraction ». Et Dave Stevens de rappeler que selon le Gartner, en 2014, 80 % du trafic réseau se fera entre serveurs.

Fabrique VCS et SDN

Cette réponse se décline chez Brocade selon deux axes : des fabriques Fibre Channel et Ethernet toujours plus performantes, affichant une forte densité, au cœur du réseau pour équiper la nouvelle génération d’infrastructure pour le cloud et le datacenter ; et une couche de SDN (Software Define Networking), pour le contrôle et la virtualisation des réseaux, avec des applications modernes modulaires, qui s’exécutent sur une machine virtuelle afin de créer une couche réseau au dessus de l’infrastructure.

Brocade Jason Nolet« En associant nos switch Ethernet VCS et SDN, notre idée est de créer une abstraction intelligente, avec la simplification qu’apporte la transformation de l’infrastructure physique traditionnelle en fabrique. Toute l’intelligence du switch provient de l’appareil lui même. Le SDN apporte la flexibilité du logiciel pour le réseau, et la visibilité de ce dernier pour construire une simple couche d’infrastructure. »

La priorité du réseau dans le datacenter

Après cette entrée en la matière, qui replace clairement le réseau au cœur des évolutions technologiques, Jason Nolet, vice-président Data Center Networking Group de Brocade va nous démontrer la mise en application de cette vision dans le datacenter.

À commencer par rappeler les priorités du datacenter – réduire les coûts et consolider, éliminer la complexité, la rapidité de déploiement des nouvelles applications et la transition vers l’orientation services – mais surtout des datacenters destinés à publier dans le cloud : multi-tenancy (une même infrastructure partagée par de nombreux ‘locataires’), la flexibilité des ressources, l’automatisation et l’orchestration, le temps réel et la ‘scalabilité’.

Pour Brocade, les profonds changements dans le réseau du datacenter doivent porter sur la densité et la mobilité des VM (machines virtuelles), la transformation des applications en composants (d’ou le SDN), le trafic est-ouest (de serveur à serveur), le stockage flash (ou tout du moins d’offrir les mêmes performances que le flash), et la virtualisation du réseau.

Cela se traduit en particulier par une série de focus du constructeur, sur la simplification et l’automatisation via une une couche d’abstraction du réseau par l’intermédiaire de la fabrique, gérable comme une seule infrastructure où tous les liens sont actifs.

« Dans le datacenter, nous continuons d’investir sur les fabriques Fibre Channel, qui restent dominantes sur les applications critiques. Les fabriques Ethernet sont en revanche optimisées pour la virtualisation des serveurs et les architectures cloud, par exemple pour le déplacement des VM, avec une latence plus faible, le scale-out qui augmente la flexibilité et réduit les coûts, et l’automatisation pour simplifier l’administration », conclut Jason Nolet.

Tout est dit, Brocade peut introduire son annonce du jour, sa nouvelle fabrique haute densité VDX8770 Ethernet.

Brocade Virtual enterprise

Crédit photos © Silicon.fr


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur