Bull récolte les fruits de sa réorientation vers les services

Logiciels

Le repositionnement vers les services et les nouvelles offres ‘HPC’ et stockage permet de conforter la profitabilité : un résultat net 4,5 millions d’euros sur le 1er semestre 2008

Bull continue de tirer parti des ses réajustements structurels. Son p-dg, a de bonnes raisons de se déclarer “très satisfait” des chiffres atteints au terme du 1er semestre fiscal 2008.

Les prises de commande sont en croissance de 6,4%“avec une accélération marquée au second trimestre avec une progression des ventes de 4,3%”.

Les activités “Hardware & Systems Solutions” ont notamment progressé fortement de 23,0% sur les six premiers mois de 2008.

Le chiffre d’affaires du semestre écoulé (au 30 juin) s’élève à 550,6 millions d’euros. Les activités “Services et Solutions” affichent une forte croissance, de 19,9%.

La bonne tendance des derniers semestres est confirmée“, souligne

Didier Lamouche, p-dg. “La performance du deuxième trimestre nous permet d’afficher une amélioration de la rentabilité par rapport au premier semestre de 2007. Notre activité montre un dynamisme particulièrement fort dans le domaine des “Services et Solutions” d’une part et une montée en puissance désormais tangible des nouvelles offres de produits intégrés d’autre part. Cela illustre bien la pertinence de nos choix stratégiques. Notre performance du premier semestre nous met en position favorable pour atteindre nos objectifs de l’année.

Bull, qui se définit désormais comme “expert des systèmes d’information ouverts, flexibles et sécurisés“, dispose d’une trésorerie nette de 171,1 millions d’euros. Le groupe vient de faire l’acquisition d’une société belge de consulting, TSB Consulting, qui, à Bruxelles, s’est concentrée sur les institutions européennes ; elle compte 150 personnes, pour 10 millions d’euros de chiffres d’affaires.

Autre acquisition annoncée : une société française ayant développé un ERP pour les collectivités locales.

Pour l’exercice 2008, le groupe confirme son objectif de marge EBIT : elle devrait se situer entre 23 et 27 millions d’euros pour l’exercice 2008, avec un chiffre d’affaires au moins équivalent à celui de 2007.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur