Capgemini croquerait bien un bout de Getronics

Cloud
crédit photo © FotolEdhar Fotolia.com

Mais une autre SSII est aussi sur le coup

Moins d’un an après son rachat par l’opérateur néerlandais KPN, la SSII Getronics, ou au moins une partie, pourrait être cédée à court terme. Selon la presse batave, Capgemini pourrait être intéressé.

Le Financieele Dagblad, citant des sources anonymes, indique que Klaas Wagenaar, ancien directeur général de Getronics et la Rabobank conseilleraient Capgemini dans sa démarche. Ce dernier n’a pas commenté cette information.

Mais Getronics pourrait aussi tomber entre les mains de la SSII néerlandaise Ordina, qui a fait part de son intérêt pour le rachat de certaines parties de Getronics la semaine dernière.

Ordina serait intéressé par les applications informatiques développées par Getronics dans les domaines de la finance, de la gestion politique locale et de la protection sociale. Ces activités représentent une chiffre d’affaires estimé à 450 millions d’euros et un profit opérationnel de 50 millions d’euros.

Rappelons que KPN s’est offert Getronics pour 1,2 milliard d’euros en septembre dernier après avoir lancé une OPA en juillet. Ce prix englobe un paiement en cash à 6,25 euros l’action (soit une valorisation de 766 million), l’acquisition du portefeuille d’obligations de Getronics et 171 millions de dettes.

On pourra s’étonner de la volonté de KPN de vendre une partie de Getronics. En effet, ce rachat apparaît comme stratégique pour l’opérateur qui comme ses concurrents européens est en quête de diversification et de nouveaux leviers de croissance. Car l’opérateur historique batave est en perte de vitesse.

Dans le même temps, ces dernières années, Getronics qui compte encore 25.000 salariés, a connu de profondes restructurations, avec de multiples cessions d’actifs. Malgré cela, la SSII affiche une santé fragile.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur