Anand Chandrasekher, ex-vétéran d’Intel, rejoint Qualcomm

Composants

Anand Chandrasekher a abandonné Pentium 4, Centrino et Atom pour rejoindre le fondeur Qualcomm, spécialiste des processeurs pour smartphones. Il parlera désormais ARM.

Anand Chandrasekher a été l’un des piliers d’Intel durant 24 ans. Il a figuré dans les équipes du géant des semi-conducteurs qui ont développé les processeurs Pentium 4 et Atom, ainsi que le très réussi jeu de composants (chipset) Centrino qui a un temps équipé la majorité des ordinateurs portables. Directeur général de la division Ultra Mobility Group, il a quitté Intel en mars 2011, officiellement pour « suivre d’autres intérêts ».

Technologie et marketing

Centrino est emblématique du positionnement particulier de Anand Chandrasekher chez Intel. Plus qu’une technologie innovante, Centrino a plutôt été une opération marketing associée à un ensemble technologique. La solution réunissait en fait des technologies existantes d’Intel, à savoir un processeur basse consommation et une puce Wifi en particulier, dans un concept plus global de plate-forme et de marque pour les ordinateurs portables. Anand Chandrasekher a permis à Intel d’imposer sa marque Centrino sur les portables.

Cette expérience, Intel aurait pu la répliquer sur la téléphonie mobile. Sauf que Anand Chandrasekher a quitté le fondeur au moment où David Perlmutter, vice-président exécutif et directeur général de la division Architecture Group annonçait les projets d’Intel : placer un de ses processeur dans un téléphone, chose faite aujourd’hui avec une déclinaison de l’Atom. Il sera cependant difficile à Intel de réitérer le coup du Centrino sur le smartphone, la présence du fondeur est plutôt anecdotique sur ce marché à ce jour !

D’Intel à ARM

La technologie dominante sur les téléphones de dernière génération s’appelle ARM, et c’est justement celle qui attend Anand Chandrasekher. Les processeurs Snapdragon de Qualcomm sont en effet basés sur le design ARM, et la licence du fondeur est l’une des plus importantes de la galaxie ARM.

Anand Chandrasekher reportera directement à Steve Mollenkopf, le président et CEO de Qualcomm, qui, plus que les compétences du nouveau venu dans les technologies de semi-conducteurs, a tenu à souligner son expérience dans le marketing et le management. Quant on vous dit que le positionnement de Chandrasekher est particulier, il y en a un qui l’a bien compris… La confrontation avec son ancien employeur sera cependant moins rude que celle qui l’attend face aux fabricants qui ont adopté le design ARM, qui domine largement le marché.


Voir aussi
Dossier Silicon.fr – STMicroelectronics, ce géant méconnu des semiconducteurs


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur