Chrome, Android… L’empire Google au ralenti avec le coronavirus

NavigateursPoste de travail
Android Chrome coronavirus

La crise sanitaire entraîne un ralentissement du développement de Chrome et un allongement des délais de validation des applications sur le Play Store.

Dans les conditions actuelles, le développement de Chrome* ne peut se poursuivre au rythme habituel.

L’annonce est tombée ce 18 mars, en parallèle d’une mise à jour du navigateur sur Windows, Mac, Linux et Android.


Cet update n’apporte pas de nouvelles fonctionnalités. Il améliore la stabilité de certains composants (Web Audio, WebGL…) et corrige une douzaine de failles.

C’est cette approche que l’équipe de développement suivra jusqu’à nouvel ordre : priorité à la fiabilité et à la sécurité.

En conséquence, Chrome 81 restera sur le canal bêta. Son passage en version stable devait intervenir cette semaine avec, entre autres :

  • La prise en charge de Web NFC
  • Les tests de positionnement pour la réalité augmentée
  • Une sécurité TLS renforcée

Autre effet du coronavirus : l’allongement du délai d’examen des applications – et de certaines mises à jour – soumises sur le Play Store.

En temps normal, il faut compter au moins 3 jours, affirme Google. Dans des cas exceptionnels comme actuellement, on peut dépasser les 7 jours.

google-play-app-review

La crise sanitaire a aussi un impact sur YouTube. La plate-forme vidéo a reconnu qu’il lui faudrait s’appuyer davantage sur des algorithmes pour modérer les contenus.

* Et par conséquent, de Chrome OS.

Photo d’illustration © Tati___TataviaVisual Hunt / CC BY-NC

Lire aussi :

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur 
Avis d'experts de l'IT