Cisco acquiert IronPort, anti-spam et sécurisation des messageries

Cloud

Avec cette acquisition pour 830 millions de dollars (en ‘cash’ et par échange
d’actions), le géant des réseaux accède directement à la protection anti-virus
et anti-spam des messageries IP

Réputé pour ses filtres anti-spam et ses solutions de sécurité des messageries et des courriels, IronPort va compléter l’offre de Cisco sur ses routeurs, commutateurs (switch) et pare-feu (firewall).

Avec en particulier une solution de blocage anti-spam, Cisco disposera d’un outil permettant à la fois de satisfaire les utilisateurs et de préserver une partie de la bande passante des entreprises.

IronPort, tout en devenant une division de Cisco, continuera de disposer d’une certaine indépendance, a affirmé Richard Palmer, senior vice-président du groupe technologies de sécurité de Cisco.

Scott Weiss, actuel président de IronPort, devrait rester à la tête de cette division, toujours domiciliée à San Bruno, en Californie, et les 408 employés de l’éditeur resteront en place.

Sur un marché de la sécurité des messageries dont la progression reste forte, 25 % par an, tous les grands acteurs du progiciel ont étoffé leur offre avec des acquisitions, qu’il s’agisse de Microsoft, d’IBM, d’Oracle, d’EMC, et aujourd’hui de Cisco.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur