Le Cloud booste la rentabilité de Microsoft et d’Amazon

Cloud

Si AWS assure la rentabilité d’Amazon, Microsoft n’est pas en reste. Ses activités Cloud enregistrent une croissance insolente, réjouissant les marchés financiers qui lui ont rendu sa place de deuxième capitalisation boursière mondiale.

Trimestre après trimestre, les résultats financiers des géants de l’IT et les études sectorielles le confirment : le Cloud est le moteur de la transformation numérique.

Leader et précurseur du domaine, Amazon –via sa filiale AWS – a réalisé un chiffre d’affaires de 5, 4 milliards $ au premier trimestre sur ce segment. Une hausse de 48 % en un an avec un bénéfice d’exploitation qui s’envole à 1,4 milliards. 
Si le volume d’affaires pèse peu au regard des 138 milliards $ annuels du mastodonte de l’e-commerce, c’est AWS qui assurent plus de 87 % de ses profits sur les trois premiers mois de l’exercice.

Même embellie chez Microsoft qui affiche des chiffres aussi radieux pour son troisième trimestre fiscal. Son segment ” Intelligent Cloud” a réalisé un chiffre d’affaires de 7,9 milliards $ pour un bénéfice de 2,65 milliards. 
Le transfert de valeur vers le Cloud – Azure mais aussi la suite bureautique Office et les logiciels Dynamics- devrait continuer à assurer la croissance du groupe de Redmond cette année et sa rentabilité. Une perspective qui réjouit Wall Street puisque la capitalisation de Microsoft est repassé au deuxième rang cette semaine derrière Apple…juste devant Amazon.

 

 

 


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur