Cloud souverain : Bruno Lemaire relance Dassault Systèmes et OVH

 Cloud souverain, épisode 2.  Après l’échec cuisant de la première tentative en 2015, le gouvernement est bien décidé à retenter l’aventure de créer un contrepoids made in France aux mastodontes américains qui dominent le marché ( AWS, Microsoft Azure et Google Cloud).

A l’occasion de la conférence Criteo IA Labs qui se tenait à Paris ce 3 octobre, Bruno Lemaire a annoncé que « la France a engagé les sociétés Dassault Systemes et OVH pour élaborer des plans visant à briser la domination des entreprises américaines en matière de cloud computing » indique Reuters. 

Cloud souverain, le retour

Comme en 2015, l’objectif est de desserrer l’étau du Cloud Act  qui permet aux autorités américaines d’accéder à des données localisées hors des États-Unis, notamment les lettres rogatoires transmises entre tribunaux, quand elles sont hébergées sur des plateformes de leur pays, en l’occurence les trois leaders du marché.

«Nous avons demandé à Dassault Systèmes et OVH de travailler sur ce projet et nous aurons les premiers résultats en décembre 2019», a déclaré le ministre des Finances.  Avec 3DS Outscale, le groupe industriel dispose d’une filiale dédiée au Cloud depuis 2017.

Bruno Lemaire a indiqué  » le projet serait réalisé au niveau franco-allemand dans un premier temps et éventuellement au niveau européen ultérieurement. »

crédit photo © Worldgraphics / shutterstock.com