Cordial 2012 : la correction de texte gagne en précision

Logiciels

Synapse Développement s’est appuyé sur une vaste base de données de fautes de français pour créer la nouvelle version de son outil de correction, Cordial 2012.

Pour l’édition 2012 de son outil de correction de texte Cordial, Synapse Développement a cherché à adapter son offre aux problèmes constatés aujourd’hui.

Définir les problèmes les plus courants…
Afin d’améliorer son logiciel, la société se devait de savoir dans quelles directions travailler. L’éditeur s’est appuyé sur une base de plusieurs millions de fautes (issues de Wikipédia, de sites web et de blogues) afin de déterminer quelles sont les erreurs les plus communes.
Trois éléments ressortent de cette étude : la plupart des erreurs sont des fautes de frappe, les fautes de style restent assez nombreuses et les erreurs portant sur les noms propres sont présentes en nombre.

… et se concentrer dessus
Sans surprise, Cordial 2012 met l’accent sur les trois points cités ci-dessus. Résultat, sur les 3,6 millions de fautes extraites de Wikipédia, le logiciel en corrige 90,6 %, dont 86,8 % d’erreurs de grammaire.
L’éditeur a également travaillé la question des faux positifs, un problème récurrent des outils de correction de texte. L’édition 2012 de Cordial réduit ainsi leur nombre de 23,4 %.
Enfin, les explications apportées par le logiciel se veulent plus faciles à comprendre.

Cordial 2012 est un outil conçu pour Windows. Il est accessible en mouture 32 bits et 64 bits et se veut compatible avec les logiciels les plus courants : suites bureautiques (Microsoft Office, OpenOffice.org…), outils de messagerie (Outlook, Thunderbird…) et navigateurs web (Internet Explorer, Firefox, Chrome…).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur