La Dark Mail Alliance veut protéger les emails des oreilles indiscrètes

LogicielsSécurité
Un système d’exploitation sécurisé signé Kaspersky Lab ?

Lavabit et Silent Circle s’associent au sein de la Dark Mail Alliance afin de proposer un protocole de transmission de courriers électroniques sécurisé de bout en bout. L’arme fatale anti-NSA ?

Lavabit est une société qui propose des services de courrier électronique sécurisé. ‘Proposait’ serait au demeurant plus exact, car la compagnie a choisi de mettre fin à son offre lorsque le gouvernement américain lui a demandé l’accès au compte Lavabit du lanceur d’alerte Edward Snowden.

Lavabit forme aujourd’hui la Dark Mail Alliance avec une autre société ayant décidé de clore son service de mail plutôt que de dévoiler les données de ses clients, Silent Circle.

La Dark Mail Alliance a pour but la mise au point d’un protocole de chiffrement de bout en bout des emails. Impossible ainsi d’en capter le contenu lors de leur transmission sur le réseau, ni même pour le fournisseur de service de livrer des données en clair aux autorités.

Une offre ouverte aux grands noms du mail

La solution proposée par la Dark Mail Alliance sera placée sous licence open source. Les deux fondateurs de ce groupement souhaitent travailler au recrutement d’autres membres, des fournisseurs de services de courrier électronique, qu’ils assisteront dans l’implémentation de ce nouveau protocole.

On pense bien évidemment aux grands noms du web, comme Google, Microsoft et Yahoo, qui pourraient être tentés de proposer cette solution à leurs clients, mais également à tous les fournisseurs de services professionnels, qui pourront ainsi augmenter la valeur ajoutée de leurs offres.

Crédit photo : © John Lee – Fotolia.com


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – La censure sur Internet


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur