Datacenters : Google va investir massivement aux Etats-Unis

CloudDatacenters

Le PDG d’Alphabet, Sundar Pichai, confirme son intention de dépenser 10 milliards de dollars en 2020 dans les centres de données mais également les bureaux de Google aux États-Unis.

Google a nommé onze régions des États-Unis où il investira 10 milliards de dollars en 2020.

L’investissement sera consacré à des datacenters et des bureaux au Colorado, en Géorgie, au Massachusetts, au Nebraska, à New York, en Oklahoma, en Ohio, en Pennsylvanie, au Texas, à Washington et en Californie.

Les détails sur les datacenters de Google sont généralement restés sous contrôle pendant des années, mais le géant des moteurs de recherche a parfois levé le voile sur certains détails . 

Par exemple, en 2012, Google a déclaré que son centre de données dans le comté de Douglas, en Géorgie, utilisait l’ eau des toilettes et des baignoires des communautés voisines pour aider à refroidir les serveurs qui fonctionnent à l’intérieur de l’installation.

58 datacenters dans le monde

Google exploiterait  au moins 58 centres de données dans le monde et a investi plus de 4,3 milliards d’euros pour construire cinq installations en Europe depuis 2007.

En septembre dernier, Google a annoncé qu’il dépenserait 3 milliards d’euros supplémentaires (2,6 milliards de livres sterling) pour les datacenters européens au cours des deux prochaines années.

Datacenter de Google à The Dalles (Oregon)

Et maintenant dans un article de blog , Sundar Pichai, a expliqué comment Google continuerait « de croître et d’investir à travers l’Amérique en 2020 ».

« Aujourd’hui, je suis heureux d’annoncer que Google investira plus de 10 milliards de dollars dans des bureaux et des centres de données aux États-Unis en 2020 », a-t-il écrit. «Partout où nous investissons, nous nous efforçons de créer des opportunités significatives pour les communautés locales.»

Lire l’article complet de Tom Jowitt sur Silicon.co.uk

 

Lire aussi :

Avis d'experts de l'IT