Debian : l’OS qui valait 19 milliards de dollars

LogicielsOpen Source

La dernière estimation en date évalue le coût de développement de la Debian 7.0 « Wheezy » à 19 milliards de dollars. C’est dix fois plus qu’en 2000.

James Bromberger est un membre de la communauté open source qui vient de s’essayer au petit jeu des estimations. Il a tenté d’évaluer la valeur du système d’exploitation Debian 7.0 « Wheezy », en comptant le nombre de lignes de codes, puis en y appliquant le modèle de coût de développement Cocomo (Constructive cost model). Une méthode qui est bien évidemment discutable, mais relativement réaliste.

Avec ses 17 141 paquets logiciels, la Debian 7.0 totalise près de 420 millions de lignes de code, pour un coût de développement estimé à plus de 19 milliards de dollars (soit presque 14,5 milliards d’euros). Voici donc le coût qu’il faudrait investir, aujourd’hui, pour développer un produit similaire à la Debian 7.0. Colossal. À titre de comparaison, c’est dix fois plus que la valeur estimée de la Debian 2.2 « Potato », sortie en 2000.

Le C et le C++ dominent sans partage

Notez que le noyau Linux représente à lui seul une valeur comprise entre 540 millions de dollars et 1,877 milliard de dollars, suivant le niveau de complexité du code retenu lors du calcul.

Héritage UNIX oblige, la Debian fait la part belle aux langages de programmation C et C++. Ils représentent ainsi respectivement 40,1 % et 19,8 % des lignes de code utilisées au sein des paquets composant la « Wheezy ». Java prend la troisième place, mais reste très en retrait, à 8,3 %.

Crédit photo : © Vladimir Wrangel – Fotolia.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur