Michael Dell : le costard du privé lui va si bien

Cloud

L’édition 2013 de Dell World, deux mois après le virage vers le privé du constructeur, a replacé son fondateur, Michael Dell, dans le rôle de la vedette incontestée.

Dell World, Austin (Texas)

Incontournable… Michael Dell, le fondateur de la société qui porte son nom et qui fêtera l’an prochain ses trente ans, a été l’incontournable vedette de cette première journée de la conférence mondiale Dell World qui se tient sur ses terres, à Austin.

L’intervention du patron de Dell était très attendue, moins sur les annonces – après le serveur et le stockage en début d’année, l’accent a été mis sur le réseau et le logiciel – que sur la stratégie, maintenant que la compagnie est redevenue privée.

Le discours de Michael Dell a cependant plutôt survolé la question. Il a d’ailleurs laissé à Brian Gladen, son directeur financier, le soin d’y répondre avec plus de pertinence (nous y reviendrons dans un prochain article). En revanche, c’est en direct et à partir d’un datacenter exposé sur place, qu’a été réalisée la démonstration du dépassement des 5 millions d’IOP par une solution de stockage Compellant.

2013, Dell redevient privée

Michael Dell World 2013L’année 2013, stratégique pour le groupe, se termine pour Michael Dell sur un constat des plus positif : « Nous avons l’indépendance financière et la taille critique. Nous avons la liberté de faire le maximum pour vous et de créer de la valeur avec vous. Et nos ventes à deux chiffres sont supérieures à celles de l’industrie. Nous allons créer un nouveau modèle d’infrastructure pour le futur de nos sociétés et les milliards de personnes qui vont collaborer et partager. En rendant le technologie plus accessible afin d’améliorer la productivité des organisations. »

L’innovation est une des clés de cette stratégie. « Redevenus une entreprise privée, nous pouvons accélérer notre stratégie d’innovation interne et organique au travers de notre organisation. Et investir dans le cœur des technologies avec notre fonds Dell Innovation Fund. »

Transformer, connecter, informer, protéger

Michael Dell a ensuite défini les quatre axes de la stratégie du groupe :

Transformer : améliorer le mainframe, moderniser les applications et adresser le Cloud avec de nouvelles architectures scale-out. « Avec le Software-defined ‘anything’, le serveur devient le cœur du datacenter. Et nous devons automatiser l’accès au Cloud. Dell est le meilleur point d’accès pour transformer les organisations par la réunion du serveur, du stockage et du réseau, de la base de données et de la virtualisation. »

Connecter : Michael Dell a tout d’abord tenu à rassurer son auditoire en confirmant l’importance des PC. Il a remis en avant le client léger (thin client) qui profite désormais de l’apport de la haute définition. Il a également évoqué la multiplication des devices, qui va nécessiter de multiplier les clients virtuels, d’automatiser la gestion et la sécurité du BYOD. « Nous apportons de la valeur dans les mondes connectés ! »

Informer : « les architectures unifiées et l’adoption du Big Data accompagnent la prise de décision ». C’est dans ce sens que le patron a présenté les partenariats engagés par le groupe avec Oracle, avec une forte intégration des plateformes et l’optimisation des équipements, avec SAP sur l’architecture In-Memory Hana, avec Microsoft sur SQL Server et Hyper-V, avec VMware et l’intégration vCloud, ou encore avec Cloudera pour le Big Data Hadoop.

Protect : c’est toute la division logiciel que Michael Dell met en avant, un business qui emploie 600 personnes dédiées au développement des applications de sécurité, et qui a réalisé un milliards de dollars de chiffre d’affaires. « Nous apportons de l’intelligence proactive, nous savons ce qui se passe, qui tente d’entrer, et ce qu’il faut faire… »

Dell World 2013 Austin

Le Cloud, nouveau modèle des technologies

« Vous allez dans le Cloud, venez avec Dell… ». Déclinée plusieurs fois au cours de cette journée, cette expression vient confirmer la volonté de Michael Dell d’être un acteur de poids du Cloud Computing. Et cela au travers de partenariats. Dans le Cloud privé : Microsoft et VMware ; Red Hat pour la plateforme Cloud sous OpenStack ; Dell Boomi pour connecter Cloud et services, simplement et sans coder ; et Dell Manager pour gérer l’ensemble. Concernant le Cloud public, Dell fournir le matériel, le logiciel, et les services aux plus grands opérateurs avec son projet Dell Cloud Program. Sont concernés Google Cloud, Microsoft Azure, et l’inattendu DropBox, le site de stockage et de partage de fichiers, auquel il fournit une solution sécurisée de bout en bout destinée à l’offre DropBox Business.

Dell World 2013 Austin 2


Voir aussi

Silicon.fr étend son site dédié à l’emploi IT
Silicon.fr en direct sur les smartphones et tablettes


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur