Des outils pour utiliser Mono sous Visual Studio

Logiciels

Les Mono Tools for Visual Studio faciliteront le portage des applications .NET sous Linux.

La version définitive des Mono Tools for Visual Studio vient de faire son entrée sur le serveur du projet . Rappelons que Mono est un clone open source de la plate-forme .NET de Microsoft, disponible sous de multiples OS : Windows, Linux, Mac OS X, etc.

Si le projet propose un environnement de développement avancé (MonoDevelop), nombre de programmeurs .NET préfèrent utiliser Visual Studio, une solution puissante et bien rodée. Les Mono Tools for Visual Studio permettront de faciliter l’adaptation du code .NET à Mono.

Ils comprennent MoMA (Mono Migration Analyzer), un outil qui permet de détecter les parties du code qui ne fonctionneront pas sous Mono. L’application pourra ensuite être testée avec Mono, directement sous Windows. Les Mono Tools for Visual Studio sont également en mesure de lancer et de déboguer le code sur un serveur Linux, physique ou virtuel.

Enfin, cette solution permet de créer directement un paquetage de l’application destiné à la SUSE Linux, ou une appliance prête à l’emploi, via SUSE Studio.

Cet ensemble d’outils pourrait rapidement devenir indispensable pour les développeurs souhaitant adapter des applications web en ASP.NET à Linux. Ceci permettra d’abaisser les coûts d’exploitation, en remplaçant les serveurs Windows par leurs équivalents sous Linux. Les ingénieurs de Novell montrent ainsi comment adapter BlogEngine.Net à Linux .

Mono Tools for Visual Studio est disponible au prix de base de 94,3 euros TTC .


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur