Développeurs : compétences cloud et open source, un duo gagnant ?

CloudDéveloppeursLogicielsOpen SourceProjets

À l’ère du cloud hybride et multiple, l’open source augmente encore son influence auprès de développeurs soucieux de leur évolution de carrière.

IBM, rapport à l’appui*, met en exerge les compétences open source attendues par le marché de profils techniques évoluant dans un environnement cloud hybride.

3440 développeurs et responsables d’équipes de développement ont participé à l’enquête menée l’automne dernier à la demande de « Big Blue », en coopération avec O’Reilly Media.

Quels résultats retenir du sondage ?

Plus de 85% des professionnels interrogés utilisent et déploient des logiciels libres et open source (FOSS) dans le cadre de leurs missions. 94% estiment que les solutions open source sont aussi performantes, voire « meilleures » que les logiciels propriétaires.

Lors du choix d’un fournisseur cloud, 7 répondants sur 10 s’orientent en priorité vers ceux dont les services sont basés sur un socle technique open source.

Quel est le pari « gagnant » pour une évolution de carrière ?

Doper son CV grâce à l’OSS

Certes, 35% des répondants se concentrent sur des compétences liées à une plateforme cloud spécifique (comme AWS, Azure de Microsoft ou Google Google, par exemple).

Mais la grande majorité (65%) préfère disposer de compétences associées aux technologies open source qui soutiennent le cloud hybride et les services de multiples fournisseurs. En outre, Linux (noyau/OS), Kubernetes (orchestration de conteneurs), Istio (service mesh), PyTorch (framework Python pour le deep learning) ou encore des bases de données open source, font partie des technologies privilégiées.

Aussi, 65% des développeurs considèrent que les contributions apportées à des projets open source « impressionnent » et ouvrent davantage de perspectives professionnelles.

Ces résultats viennent conforter les propres choix stratégiques d’IBM dans ce domaine, dont le rachat de Red Hat pour 34 milliards $ annoncé en 2018 et finalisé l’année suivante.

*(source : « The Value of Open Source in the Cloud Era » par O’Reilly pour IBM, février 2021).

(crédit photo via Pexels)

Lire aussi :

Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur 
Avis d'experts de l'IT