Do It Yourself : Arduino va accorder sa marque sous licence

ComposantsOpen Source

Arduino vient d’annoncer qu’un programme de licences centré autour de la marque et de l’écosystème allait être mis en place. Un virage par lequel Arduino entend renforcer l’écosystème de produits estampillés de son sigle.

Lors de la Make Faire Rome, Brian Krzanich, le PDG d’Intel, et Massimo Banzi, le fondateur d’Arduino, ont présenté la carte Intel Galileo embarquant un SoC Quark X1000. Un tournant pour l’écosystème Arduino composé jusqu’alors exclusivement de cartes embarquant des microcontrôleurs Atmel à architecture ARM.

C’est désormais dans un programme de licences qu’Arduino va se lancer. Arduino, reconnu par une très vaste communauté éprise de DIY (« Do-It-Yourself« ), a d’ores et déjà dépassé le cadre du simple loisir puisque la plate-forme est notamment largement utilisée pour du prototypage rapide.

Mais, voici qu’Arduino s’apprête à accéder à un nouveau statut en lançant un programme de licences. Il s’agit de permettre à des projets d’être développés dans le cadre de l’écosystème Arduino.

Vers un modèle d’open source contrôlé

Les licenciés pourront utiliser le logo distinctif d’Arduino et recevront un support complet. Baptisé « Arduino at Heart » (littéralement « Arduino au cœur »), il permet ainsi de faire partie officiellement de la communauté Arduino et de bénéficier d’une promotion par la même occasion. Grâce à une compatibilité parfaite et garantie des cartes avec tout l’écosystème Arduino (Shield, software…), les partenaires devraient en effet avoir une reconnaissance immédiate par la communauté Arduino.

Plusieurs sociétés ont d’ores et déjà signé ce partenariat avec Arduino : littleBits Electronics, Smart Citizen, Bare Conductive, Aesthetic Studio, Primo.io et EarthMake.

Et Arduino d’indiquer que pour intégrer ce programme, un maximum de 5% du prix de vente final de la carte est réclamé. Il est également stipulé que les purs clones de cartes Arduino ne pourront rejoindre « Arduino at Heart ».

Si l’aspect open source est une des raisons majeures du succès d’Arduino, le partage de schémas électriques, de documentation et de tutoriaux est également utilisé par des sociétés qui mettent sur le marché des copies de cartes Arduino sans avoir quasiment dépensé un sou pour les développer.

Programme_Arduino_at_Heart

Par ailleurs, le programme requiert que les-dites cartes des partenaires embarquent l’un de ces microcontrôleurs :

  • Atmel ATMega328 cadencé à 8 ou 16 MHz
  • Atmel ATMega1280 cadencé à 16 MHz
  • Atmel ATMega2560 cadencé à 16 MHz à 16 MHz
  • Atmel ATMega32U4 cadencé à 16 MHz
  • Atmel SAM3X (Cortex-M3)

Voir aussi

Silicon.fr étend son site dédié à l’emploi IT
Silicon.fr en direct sur les smartphones et tablettes


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur