DOSSIER: Les navigateurs Web de nouvelle génération au banc d'essai !

Logiciels

Ce test exclusif compare l’ensemble des nouveaux navigateurs web du marché : Internet Explorer 8, Firefox 3.5, Safari 4.0.2, Chrome 2.0 et Opera 10. Test exclusif sur cinq pages

Opera 10 est un OVNI. C’est une des rares suites Internet encore développées. Ce logiciel est donc bien plus qu’un simple navigateur. Malheureusement, les années ont marqué ce produit, qui se fait aujourd’hui distancer par la concurrence : performances JavaScript d’un autre temps, consommation mémoire pas si avantageuse que cela, etc. Opera conserve toutefois son moteur HTML exceptionnel, au rendu aussi irréprochable que rapide.

Parts de marché : Internet Explorer toujours premier

Ceci ne sera une surprise pour personne : Internet Explorer cède du terrain depuis déjà plusieurs mois. Toutefois, il conserve une large avance sur ses concurrents.

partsdemarchemonde0.png

Les parts de marché au niveau mondial ont été calculées en prenant la moyenne de Market Share et de StatCounter. Les chiffres sont sans appel : Internet Explorer domine avec 62,53 % de parts de marché, devant Firefox à 26,54 %. Mention spéciale pour Safari, qui regroupe 5,71 % des utilisateurs.

partsdemarcheeurope01.png

Au niveau européen, l’AT Internet Institute et StatCounter nous ont servi de référence. Avec 33,87 % de parts de marché, Firefox commence à sérieusement menacer Internet Explorer (54,89 %). Parmi nos trois autres protagonistes, c’est Opera qui s’en sort le mieux, avec 5,01 % d’utilisateurs.

partsdemarchedeveloppeurs0.png

Les statistiques de W3Schools concernent un public de webmasters et de développeurs qui sont – par définition – des early adopters. De fait, ces derniers travaillent dès aujourd’hui aux applications et sites web qui verront le jour ces prochains mois. Ils préfèrent Firefox (47,30 %) à Internet Explorer (40,70 %). Avec six pour cent de parts de marché, Chrome semble également vivement les intéresser.


Avis d'experts de l'IT