Electronic Arts s’offre deux studios pour 800 millions de dollars

Cloud

De quoi renforcer son leadership mondial

Electronic Arts, premier éditeur mondial de jeux-vidéo ne fait pas les choses à moitié. Afin de renforcer sa position, le groupe américain annonce s’être emparé, coup sur coup, de deux studios majeurs de création. Montant de l’opération : plus de 800 millions de dollars… Il s’agit de la plus grosse opération de croissance externe jamais réalisée par l’éditeur.

EA s’est donc offert BioWare Corp et Pandemic Studios qui développent des jeux de rôles et d’action réputés comme le très attendu Mass Effect. Les deux studios emploient 800 personnes sur quatre sites localisés aux Etats-Unis, au Canada et en Australie. Ces deux studios appartenaient à VG Holding qui a en fait été racheté par EA.

Les actionnaires de cette holding recevront 620 millions de dollars en cash lors de la finalisation de la transaction, et un versement de 155 millions de dollars « à certains employés de VG Holding », « selon le calendrier et les performances » des actifs acquis.

L’opération, de taille, plombera quelque peu le bénéfice par action du géant américain en 2008. EA prévient que celui-ci sera amputé de 0,3 à 0,4 dollar.

Le pari est risqué car EA traverse actuellement une mauvaise passe financière. Au quatrième trimestre de son exercice clos le 31 mars, le groupe a enregistré une perte nette de 25 millions de dollars, soit 8 cents par action, contre une perte de 16 millions, soit 5 cents/titre, un an plus tôt.

Le chiffre d’affaires a reculé de 4% à 613 millions, contre 641 millions un an auparavant.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur