Exadata : Oracle pousse la génération X8M sur son cloud public

Bases de donnéesData & Stockage

Oracle rend la plate-forme Exadata X8M accessible sur son cloud public, peu après l’avoir ouverte à l’offre Cloud@Customer.

La boucle est bouclée pour Exadata X8M. Lancée en mode on-prem il y a un an, la plate-forme était arrivée cet été sur les offres Cloud@Customer d’Oracle. La voilà désormais disponible sur le cloud public du groupe américain.

Au programme, davantage de flexibilité dans la gestion des ressources. La configuration de base correspond au quart de rack de la version sur site (deux nœuds de calcul, trois de stockage). Extensible à la demande plutôt que par capacités fixes, elle permet de constituer des entrepôts de données jusqu’à 25 Po, affirme Oracle*.

Pour le reste, on conserve les apports de la génération X8M. À savoir, essentiellement :

  • Passage de Xen à KVM
  • Intégration de la mémoire persistante Optane (jusqu’à 96 To)
  • Passage au réseau 100GbE, ce qui permet d’exploiter la technologie RDMA (accès direct à la mémoire) sur le protocole RoCE tout en conservant les capacités développées sur InfiniBand (API partagée)

Exadata OSI

Cet ensemble permet, sur le papier, de doubler les performances par rapport à la génération Exadata X8. Et de diviser la latence par plus de 10 (de 250 à moins de 20 ms).

* Configuration maximale : 32 nœuds de calcul et 64 de stockage, pour 1 600 cœurs CPU, 44 To de RAM, 96 To d’Optane et 1,6 Po de flash. Les cœurs de CPU s’ajoutent par multiples du nombre du VM qui composent le cluster.

Illustrations © Oracle


Avis d'experts de l'IT