‘Expression’ : Microsoft investit le design, sur les plates-bandes d’Adobe

Logiciels

Il manquait un maillon dans l’offre de développement de Microsoft : le
design. Avec la gamme Expression, le géant du logiciel comble le vide, et avec
WPF/e, il prépare son environnement graphique multi plates-formes

Microsoft vient d’ajouter une composante clé à sa stratégie de développement et d’accompagnement de l’expérience utilisateur, une palette complète d’outils pour les designers : Microsoft Expression Studio.

La complexité du développement d’applications Windows ou Web, et le réveil du Web 2.0 ont éveillé notre conscience“, nous a déclaré Dick Lantim, responsable ‘expérience utilisateur’ chez Microsoft France.

Nous nous devions de proposer une expérience plus visuelle, plus facile, plus interactive et plus immersive, qu’elle soit connectée, semi-connectée ou déconnectée. C’est pourquoi Microsoft préfère parler des usages. Et faire face à la complexité du paysage technologique, qui demande de la qualité et de la bande passante, pour le texte, l’audio, la photo, la vidéo. Et le passage de la 2D à la 3D.

Faisant le constat de l’émergence de nouveaux usages avec le Web 2.0 et l’évolution vers des interfaces riches ? Web mais paradoxalement de moins en moins liées aux navigateurs – Microsoft a fait évoluer son offre et propose donc désormais de nouveaux outils de développement.

Plates-formes et WPF

La réponse de Microsoft à cette évolution, c’est d’abord la plate-forme .NET 3.0 et ASP.NET pour les serveurs. Cela a impliqué la création de nouveaux modèles de développement et l’adoption d’un langage fédérateur, XMAL (eXtended Application Martkup Language), dérivé du XML, pour communiquer entre la plate-forme et les applications.

A cela, Microsoft a ajouté un projet encore plus ambitieux, et concurrent de la future offre Apollo d’Adobe : WPF et WPF/e (Windows Presentation Foundation / Everywhere), une solution cross plates-formes navigateurs et OS, qui mutualise les outils et les langages, et sera déployée via WPF/e sur les principaux navigateurs du marché, IE, Firefox et Safari (Apple). Et peut être prochainement Opera.

WPF/e est un environnement graphique multiplateforme qui permet d’afficher, via un plug-in, des animations, des vidéos ou du contenu média riche fondé sur la technologie Windows Media.

Avec WPF/e nous pouvons créer des objets et apporter des fonctionnalités vectorielles qui ne passent pas par le contrôle de Windows et sont donc indépendantes de la plate-forme et de l’OS, ce qui va nous permettre de résoudre différents problèmes comme les résolutions et le confort de lecture.

Nous voulons capitaliser sur le comportement, plus que sur le rendu, et nous avons choisi la technique des composants composables entre eux. Pour l’utilisateur, nous proposerons un plug-in de navigation WPF/e qui fera moins de 2 Mo à télécharger. Notre conseil, c’est Javascript pour l’interactivité et XMAL pour le visuel et l’interface. C’est pourquoi WPF/e n’est au final qu’un sous ensemble de XMAL pour WPF.

Sauf qu’en matière d’universalité, ce qui est le but d’une stratégie comme celle de WPF, Microsoft n’entend que Windows ! Et sur les autres plates-formes ? “Microsoft va licencier sa technologie WPF/e. Il suffira de trouver des développeurs pour la porter sur Linux ou Mac OS?

Combler le chainon manquant, le design

Microsoft continue de souffrir de son talon d’Achille, le design faiblesse de son offre, chainon manquant de son portefeuille applicatif. Tous ces outils et projets décrits plus haut aboutissent à des langages de sérialisation et d’instanciation, avec une approche objets, ce qui répond aux attentes en matière de développement d’applications. Mais quid de l’interface utilisateur ?

Pour le développement, Microsoft propose Visual Studio. La réponse de l’éditeur sur le design s’appelle désormais Expression Studio, avec des applications dédiées au Web ou à WPF.

Même s’il marche avec Expression sur les plates-bandes d’Adobe ? DreamWeaver, Photoshop, Illustrator, Flash, Flex, etc. ? Microsoft ne commet pas l’erreur de s’inscrire en concurrence de l’éditeur spécialisé dans le graphisme, ses produits dans leurs versions 1 qui nous ont été présentées, sont encore loin de pouvoir rivaliser avec les Suites d’Adobes, surtout les CS3 annoncées.

Non, il faut plutôt voir dans Expression la complémentarité attendue avec Visual Studio. Microsoft apporte la couche graphisme et design qui manquait à ses outils. La suite Expression Studio est ainsi composée de quatre outils clairement différenciés :

Expression Web (345 ?) dédié à la création de sites Internet basés sur les standards. Cette application n’est pas une évolution de FrontPage, qui disparait, mais bien un nouveau produit. La migration de FrontPage à Expression Web sera proposée au tarif de 110 ?

Expression Blend (anciennement Interactive Designer) pour concevoir des interfaces interactives riches pour l’environnement Windows. 499 $.

Expression Design (anciennement Graphic Designer) dédié à la conception d’éléments visuels vectoriels pour Internet et Windows, ne sera pas vendu séparément de Expression Studio.

Expression Media, un nouvel outil à venir s’appuiera sur iView MediaPro récemment acquis par l’éditeur pour gérer les actifs numériques et unifier le workflow de l’équipe, d’un bout à l’autre de la suite. 299 $.

La suite Expression Studio, qui cumule les quatre applications, sera proposée au prix de 599 $, ou 349 $ en upgrade d’Expression Web.

Conjuguée aux outils de développement et aux plateformes technologiques, la suite Expression Studio positionne la conception graphique en tête du processus de développement des logiciels“, a déclaré Marc Jalabert, directeur de la division Développeur , Plateforme & Ecosystème de Microsoft.

Nous souhaitons renforcer la collaboration entre les designers et les équipes de développement afin qu’ils puissent améliorer l’expérience des utilisateurs et concevoir des applications à l’aspect visuel avancé et faciles à utiliser pour Internet, les postes de travail Windows, les appareils mobiles et la maison numérique.

Quant à WPF/e, il est désormais disponible dans sa première version CPT.

En page 2 : copies d’écrans et visuels d’Expression Studio


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur